Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les rivaux de Rossi sont prêts à le défier au Mans

Les rivaux de Rossi sont prêts à le défier au Mans

Les rivaux de Rossi sont prêts à le défier au Mans

Actuel leader du championnat du monde MotoGP, Valentino Rossi se rend, ce week-end, au Mans, avec la ferme intention d'enchainer une deuxième victoire consécutive, ce qui ne lui est plus arrivé depuis septembre dernier. Mais il faudra compter avec quelques pilotes en quête de gloire et bien décidés à lui compliquer la tâche. Max Biaggi, son principal adversaire, a de bons souvenirs du circuit Bugatti, pour s'y être imposé en 2001 en 500cc, et a quelque chose à prouver après avoir manqué de peu la victoire l'an passé. La course avait été raccourcie à cause de la pluie, offrant ainsi à Rossi son premier succès sur le circuit français. Les trois premiers GP de la saison ont, à chaque fois, vu Biaggi s'élancer de la première ligne et monter sur le podium, mais l'Italien court toujours après sa première victoire au guidon de la Honda RC211V.

La menace Ducati se fait de plus en plus précise au fil des épreuves, Loris Capirossi et Troy Bayliss ayant démontré que la Desmosedici était l'une des machines les plus rapides jamais construites. L'Italien et l'Australien ont été impressionnants en qualification, principalement à Jerez où ils se sont emparés des deux premières places sur la grille, Capirossi devenant le premier Italien à signer la pole position avec une machine italienne, depuis Franco Bonera en 1975. Tous deux sont montés une fois sur le podium et ont mené chacune des trois courses disputées. Leur objectif est maintenant de maintenir leur rythme éffréné sur la distance d'une course et de défier la flotte Honda.

La toute dernière recrue HRC, Sete Gibernau, a piloté la RC211V officielle, à Jerez, pour la première fois, et a chuté dans le septième tour du Grand Prix. Il pourra compter, ce week-end, sur un nouvel équipier, Ryuichi Kiyonari, 20 ans, originaire de Saitama, au Japon. Kiyonari a signé avec l'équipe Telefonica Movistar Honda pour le reste de la saison 2003, avec une option pour une année supplémentaire en 2004. Il fera, en France, ses grands débuts en MotoGP. L'an dernier, Kiyonari a couru dans la catégorie ST 600 dans le All Japan Road Race. Il y a remporté quatre des huit courses auxquelles il a participé, décrochant le titre dès sa première année dans la discipline. Le jeune japonais s'est ensuite illustré sur la scène internationale en terminant deuxième en Supersport, à Sugo, circuit qu'il découvrait.

Un autre nom japonais, bien plus familier, a également été ajouté à la liste des engagés de ce week-end, le pilote Yamaha Norick Abe bénéficiant d'une wildcard. Abe, vainqueur de trois Grand Prix, avait déjà reçu une invitation à Suzuka puis avait remplacé Marco Melandri à Welkom. Il a fini ces deux épreuves, respectivement, aux onzième et huitième rangs. Le retour de Melandri à Jerez, après sa fracture de la jambe, a été perturbé par des problèmes de dos, mais, en essais au Mugello la semaine dernière, le champion du monde 250cc affirmait se sentir bien mieux.

Yamaha n'est pas la seule équipe à avoir repris la piste après Jerez, plusieurs de ses adversaires ayant interrompu leur remontée de l'Europe pour effectuer quelques essais. Tandis que Ducati restait sur le circuit andalou, Aprilia et Suzuki ont accompli deux jours de travail à Barcelone. L'équipe Proton, elle, est rentrée en Angleterre pour le premier roulage de son nouveau quatre-temps V5, sur la piste d'un aérodrome local.

Tags:
MotoGP, 2003, Grand Prix Polini de France, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›