Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Melandri va de mieux en mieux, à la veille du GP de France

Melandri va de mieux en mieux, à la veille du GP de France

Melandri va de mieux en mieux, à la veille du GP de France

L'italien Marco Melandri vient de passer un mois difficile, probablement la plus difficile entame de saison qu'il ait connu de toute sa jeune carrière. Le champion du monde 250cc a dû récupérer des multiples blessures à la jambe provoquées par sa chute à Suzuka, il y a six semaines. A Jerez, pour son retour aux affaires, devant modifier ses mouvements en fonction de ses blessures, il a souffert du dos. En course, alors qu´il occupait le neuvième rang, son dos douloureux l´a obligé à baisser de rythme, après une sortie de piste. Il a finalement vu l'arrivée en seizième position et n'a pour l'instant inscrit aucun point au championnat MotoGP. Il était néanmoins soulagé d'avoir bouclé sa première course de la saison et arrive au Grand Prix Polini de France remonté à bloc.

`J´aime Le Mans. J´ai fini deuxième, ici, l´an dernier, et troisième l'année précédente´, expliquait Marco. `L´année dernière, j'étais blessé le samedi et j'avais eu quelques problèmes en course. J'avais quand-même pu terminer deuxième. Ce sera la première fois que je roulerai ici avec la M1, et, si je me rappelle bien, les Yamaha sont toujours très compétitves ici. Ce n'est pas vraiment un circuit technique. C'est un virage, une ligne droite, un virage, une autre ligne droite, et ainsi de suite. Aucun circuit n'est simple, mais je pense qu'il ne sera pas difficile d'apprendre rapidement celui-ci, avec la M1´.

Directement après Jerez, Melandri s'est rendu au Mugello pour deux journées d'essais. L'équipe Yamaha Fortuna les a consacrées à du travail sur la mise au point, offrant ainsi l'opportunité à Melandri de poursuivre sa convalescence et de tester à nouveau ses capacités. Avant les essais, Marco a consulté son médecin pour un check-up complet. Celui-ci lui a indiqué que le meilleur entrainement qu'il puisse faire était de remonter sur sa moto.

`J'ai été voir mon docteur avant les essais du Mugello pour qu'il me fasse des ultrasons dans le dos´, expliquait Melandri. `Les problèmes que j'ai eus à Jerez venaient, ironiquement, d'un os de mon dos, et pas de ma jambe blessée. Mon dos ne s'est pas correctement redressé depuis Suzuka et, après un mois, ce sont les muscles et les ligaments qui en ont soufferts. Ca allait beaucoup mieux au Mugello la semaine dernière, j'étais juste un peu raide´.

Tags:
MotoGP, 2003, Marco Melandri

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›