Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La France impatience de connaître à nouveau le succès en Moto GP après trois ans

La France impatience de connaître à nouveau le succès en Moto GP après trois ans

La France impatience de connaître à nouveau le succès en Moto GP après trois ans

En nombre de victoires enregistrées en catégorie reine, la France se classe en onzième position avec trois succès à son actif. Elle se retrouve ex æquo avec la Finlande, la Nouvelle-Zélande et le Venezuela.

Outre le jeune prodige Randy de Puniet et le récent succès du Français Olivier Jacque en 250cc, la dernière victoire de la France en 500cc remonte au Grand Prix de Valence en 1999 où Régis Laconi est monté sur la plus haute marche du podium final. Une année importante pour la France qui n'avait pas renoué avec la victoire depuis 14 ans. A noter que 1999 est également la dernière année où un Français est monté sur le podium.

Régis Laconi a été le seul pilote français à s'imposer en 500cc / Moto GP mais avant lui, d'autres pilotes ont su porter les couleurs de la France au plus haut niveau : Christian Sarron en Allemagne durant la saison 1985 dominée par Freddie Spencer et Pierre Monneret en 1954.

En 125 et 250cc, la France a été très bien représentée grâce aux prestations du pilote Numéro 1 Arnaud Vincent et du Champion du Monde 250cc, Olivier Jacque titré en 2000. Dans la catégorie 250cc, onze français ont inscrit leurs noms au palmarès des plus grandes épreuves se disputant sur deux roues : les frères Sarron (Christian et Dominique), le célèbre Jean-Philippe Ruggia et Jean-Francois Balde qui restera gravé dans les mémoires.

Monneret a été le premier Français à décrocher une victoire en 500cc / Moto GP au guidon d'une Gilera sur le Circuit de Reims. Il a devancé l'Italien Alfredo Milani, également sur Gilera, de 16 secondes, alors que son compatriote Jacques Collot était troisième… à deux tours ! Sarron, en s'imposant à Hockenheim avec l'équipe Gauloises Yamaha était alors Champion du Monde dans la catégorie 250.
Bien évidemment, si Olivier Jacques venait à passer sous le drapeau à damiers en bonne place ce week-end, il lui resterait encore un long parcours pour devenir le premier champion du Monde français dans la catégorie MotoGP en 54 ans d'histoire de la compétition.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›