Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

GP de France : Coup d'arrêt à la belle série Ducati

GP de France : Coup d'arrêt à la belle série Ducati

GP de France : Coup d'arrêt à la belle série Ducati

L'équipe Marlboro Ducati a vécu son plus mauvais week-end de la saison en MotoGP jusqu'ici après que ses deux pilotes n'aient même pas terminé la première moitié de la course stoppée en raison de la pluie.

Jusqu'à présent, le quatrième round 2003, les Ducati confiées aux mains de Loris Capirossi et de Troy Bayliss, avaient été la grande surprise et fait la Une en ce début d'année. Lors des trois premières courses, chacun des deux pilotes ait monté une fois sur le podium et le plus mauvais résultat était une cinquième place pour Bayliss. L'arrivée de Ducati dans les paddocks du championnat MotoGP (marqué entre autres par les deux premières places sur la grille à Jerez) n'aurait été que plus sensationnel s'il avait été ponctué par une victoire .

Malheureusement, la belle séries des machines rouge que l'on voyait s'infiltrer sur le devant de la scène avec les Honda ne s'est pas poursuivie en France bien que Loris Capirossi ait fait son ‘show' traditionnel au départ et réussi à boucler le premier tour en tête.
L'Italien, qui n'a plus marqué après sa troisième place à Suzuka (et qui avait été transporté à l'hôpital en début de semaine à cause de maux d'estomac) s'est rapidement retrouvé confronté à des ennuis qui ont précipité son abandon. « J'ai pris un grand départ. J'ai combattu avec Valentino qui m'a passé et j'ai ensuite commencé à avoir des problèmes pour rétrograder rapidement. La puissance n'arrivait pas aussi vite que nécessaire chaque fois que je changeais de la vitesse. C'était impossible de continuer comme ça ».

Pour sa première visite sur le circuit Bugatti du Mans, Bayliss n'a pas eu beaucoup de temps pour se familiariser avec le tracé sur le sec vendredi. Une carence qu'il a payé au prix fort en course dimanche. Victime d'une chute, il enregistre son premier résultat ‘blanc' de la saison.
« J'ai lutté avec la moto tout le week-end. Nous avons eu quelques petits problèmes et cela s'est poursuivi en course et puis j'ai chuté. C'était un accident étrange et je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé ».
L'équipe italienne garde toutefois des atouts dans son jeu d'autant que le prochain rendez-vous est prévu ‘à la maison' au Mugello. Pour le 5ème rendez-vous de la saison, le Desmosedici sera davantage à son aise pour avoir accumulé des centaine de milliers de kilomètres sur le tracé du Mugello où une victoire de Ducati resterait graver dans les mémoire… une éventualité à ne pas écarter.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›