Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Sylvain Guitoli se bat pour revenir aux avants-postes

Sylvain Guitoli se bat pour revenir aux avants-postes

Sylvain Guitoli se bat pour revenir aux avants-postes

Sylvain Guintoli est l'un des jeunes talents issus d'une filière française dont la renommée n'est plus à faire en 250cc, grâce à Olivier Jacque et à l'espoir actuel, Randy de Puniet. Pilote essayeur de l'équipe Tech 3 en 2002, Guintoli s'était un peu fait oublier.
Mais, cette année, l'écurie italienne Campetella lui a offert la possibilité de revenir à la compétition, avec Franco Battaini comme équipier. Depuis le début de la saison, Sylvain se réadapte donc à la 250 et engrange tranquillement les points.

Avant de s'éloigner momentanément des GP, Guintoli était le ‘De Puniet' de l'année 2001, très prometteur et rapide. Pour sa première saison, il obtenait ainsi la quatrième place à Assen et terminait le championnat au 14è rang, laissant augurer de belles choses pour la suite. Une année d'essais plus tard, le voilà de retour en course, bien décidé à retrouver son niveau et à profiter de l'expérience acquise au guidon des 500cc.

Le week-end dernier, pour son GP national, il s'est montré en grande forme et s'est longtemps bagarré pour le podium. Revenu sur le devant de la scène, Sylvain espère que cette course lui servira de tremplin vers la gloire.

`Dimanche, au Mans, j'ai eu une bonne course et, pendant plusieurs tours, j'ai bien cru monter sur le podium. Nieto m'a passé dans le dernier tour et nous nous sommes touchés, ce qui m'a presque sorti de la piste. Matsudo en a profité et je n'ai pas pu les rattraper. Au final, je n'ai pu prendre que la sixième place, mais j'en suis très content parce que c'est un nouveau pas en avant pour moi. J'ai montré que je pouvais rouler avec les meilleurs et j'espère pouvoir en faire autant au Mugello, qui sera le GP à domicile de l'équipe. Je travaille maintenant à mon rythme et avec régularité. J'ai eu du mal, aux essais IRTA, à revenir au 250 et à la compétition. J'ai dû m'adapter, mais je progresse à chaque séance d'essais et à chaque GP´.

Tags:
250cc, 2003, Sylvain Guintoli

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›