Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Biaggi est prêt pour son GP national

Biaggi est prêt pour son GP national

Biaggi est prêt pour son GP national

Pour ce GP d´Italie qui se déroulera ce week-end, Max Biaggi a fait le court voyage entre sa résidence de Monaco et le circuit du Mugello situé dans les collines de Toscane, au dessus de Florence. Il est au rendez-vous de cet évènement caractérisé par une grande excitation et une forte pression, dues à la venue du MotoGP.

`Le circuit du Mugello est très spécial pour les Italiens, particulièrement parce que c'est la seule course de MotoGP de l´année en Italie - déclare Biaggi - le circuit est très beau mais les installations ne sont pas géniales. A part cela, l'endroit est extraordinaire. Le circuit est situé au milieu d'une campagne verte avec des montées et des descentes, une longue ligne droite, des virages courts, longs et même un virage relevé. C´est un endroit unique et j'adore rouler ici´.

Il y a beaucoup de passionnés en Italie et Biaggi admet que s´il s´est établi à Monaco c'est pour éviter toute l'attention dont il faisait l'objet dans son pays natal. `Je ne suis pas parti pour Monaco parce qu'il y a beaucoup de gens importants là-bas mais plutôt parce que c'est calme et que je peux m'y reposer´.

La découverte du juste équilibre entre le travail et l´amusement est vital pour une campagne couronnée de succès dans le championnat du monde. La possibilité de se détendre entre deux évènements, durant lesquels la débauche d'énergie le dispute à l'émotion, est quelque chose que Biaggi réussit à faire mais sans oublier les gens qui lui ont permis de prendre ses propres décisions dans la vie.

`Le Mugello est aussi une grande course pour mon fan club qui est basé en Italie. La plupart des membres essayent de venir voir la course et la colline au dessus du virage Casanova Savelli est leur lieu de rendez-vous depuis 1994 - explique Biaggi - cela a toujours été une portion rouge mais cette année elle sera jaune puisque c'est la nouvelle couleur de ma moto. Les chemises rouges vont donc être remplacées par des jaunes. Je suis fier de rouler pour eux et le samedi soir, je vais toujours leur rendre une petite visite. J´y vais avec mon scooter et ils m´accueillent toujours très bien et ensuite on fait une petite fête. C'est toujours une soirée très agréable´.

Tags:
MotoGP, 2003, Gran Premio Cinzano d'Italia, Max Biaggi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›