Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Il est temps pour les rivaux de Poggiali de réagir

Il est temps pour les rivaux de Poggiali de réagir

Il est temps pour les rivaux de Poggiali de réagir

Après son écrasante victoire au Mugello, dimanche dernier, Manuel Poggiali confiait qu'il se sentait comme une équipe de football visant le maintien et se retrouvant propulsée en tête du championnat. Mais la réalité fait plutôt du jeune pilote de Saint-Marin un sérieux favori au titre 250cc. Trois victoires sur cinq courses dès sa première saison en 250 constituent une performance plus qu'éloquente et l'ancien champion du monde 125cc doit maintenant reconnaitre qu'il est en lice pour une nouvelle couronne. Il reste sur une belle série en Catalogne, vainqueur l'an passé en 125 avec sa Gilera, et sera difficile à battre sur un circuit aux caractéristiques similaires à celles du Mugello, virages coulants et longue ligne droite, sur lequel il s'est montré souverain le week-end dernier.

Une double chute pour Randy De Puniet et une sixième place de Toni Elias, en Italie, ont permis au régulier Roberto Rolfo de s'installer au deuxième rang du championnat, à 19 points de Poggiali, sans avoir remporté la moindre course. De Puniet a mis ses chutes sur le compte d'un problème mécanique, tandis qu'Elias s'est battu tout le week-end avec de mauvais réglages. Tous deux sont bien décidés à récupérer des points dimanche, en Espagne. Ce week-end est d'autant plus important pour Elias, seul pilote à avoir battu Poggiali cette saison, qu'il aimerait bien briller devant ses supporters, un peu plus d'un mois après son éclatante victoire à Jerez.

Tags:
250cc, 2003, Gran Premi Marlboro de Catalunya

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›