Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Roberts explique son accrochage au Mugello

Roberts explique son accrochage au Mugello

Roberts explique son accrochage au Mugello

L'ancien Champion du Monde 500cc Kenny Roberts Jr. reprendra l'avion pour les Etats-Unis où il doit soigner ses blessures à la poitrine qui lui ont interdit de prendre part au Grand Prix Marlboro de Catalunya ce dimanche. Mais Roberts a bon espoir de retrouver le guidon de sa machine lors du prochain Grand Prix des Pays-Bas qui se déroulera à Assen le 28 juin.

Roberts s'est blessé lors du Grand Prix d'Italie disputé au Mugello dimanche dernier, en entrant en collision avec son coéquipier John Hopkins, et bien qu'il ne souffre d'aucune fracture, il pense qu´il pourrait avoir le sternum fêlé. L´accident, qui a contraint les deux pilotes à se retirer de la course, fut le sujet de nombreuses controverses durant la semaine, mais Roberts a admis sa responsabilité.

« J'ai choisi le mauvais temps, et je me suis planté ! » se désolait Roberts. « J'ai essayé d'éviter ce genre de situation toute l'année, mais cette fois j'ai été un peu plus agressif qu'à l'habitude. J'étais plus rapide que John, aussi ai-je voulu le passer pour rester au contact de Colin (Edwards). J'étais sur lui à la sortie du virage précédent, mais ce ne fut pas un accident classique dut à une perte d'adhérence. Lorsque je suis passé de troisième en deuxième, la moto s'est brusquement déportée comme si j'avais bloqué le frein arrière. A ce moment là je n'avais plus qu'à essayer de reprendre la moto en sortant de la piste ou éviter John.$$$ « John virait plus large que moi dans la courbe aussi je ne pouvais pas tirer tout droit car je l'aurais heurté de plein-fouet. J'ai tentais de me pencher le plus possible et de l'éviter du mieux que je pouvais, mais évidemment je n'y suis pas parvenu. C'est toujours la faute du pilote dans ce genre de situation, mais le problème venait du fait que la moto était incontrôlable. Quand j'ai changé de rapport la moto a tout simplement décroché…

Comme le dit John, s'est difficile quand ce genre de choses arrive, surtout entre coéquipiers. Je crois que Suzuki comprend ce que ressent John et je vais essayer à présent de faire de mon mieux. Je peux seulement espérer que quand j'aurai retrouvé mes aptitudes physiques et que je serai prêt à reprendre le guidon, la moto aura encore progressé et qu'elle sera plus prévisible et contrôlable».

Tags:
MotoGP, 2003, Gran Premi Marlboro de Catalunya, Kurtis Roberts

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›