Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Ducati n'a pas tremblé pour remporter une victoire annoncée

Ducati n'a pas tremblé pour remporter une victoire annoncée

Ducati n'a pas tremblé pour remporter une victoire annoncée

Cela faisait 27 ans qu'un pilote italien ne s'était plus imposé en Grand Prix, au guidon d'une machine italienne, dans la catégorie reine, depuis un certain 29 août 1976. Ce jour-là, Giacomo Agostini avait mené sa MV Agusta à la victoire, sur le Nurburgring. Cinq ans plus tôt, Bruno Spaggiari offrait, à Imola, son dernier podium à Ducati. Après trente ans passés loin du championnat du monde, la marque italienne signe, sur la scène du MotoGP, un retour fracassant.

Après un début de saison impressionnant ; avec un podium de Capirossi dès la première course, les deux premières places de la grille à Jerez et un nouveau podium de Bayliss ; la deuxième place de Capirossi au Mugello laissait présager d'une rapide montée en puissance de la Desmosedici. La confirmation ne s'est pas faite attendre, Ducati ayant décroché sa première victoire, le week-end dernier, à Barcelone.

`C'est une journée fantastique pour chaque membre de l'équipe, pour tous les gars à l'usine et pour toutes les personnes impliquées dans ce projet », confiait, très ému, Corrado Cecchinelli, directeur technique. « Nous avons tous travaillé tellement dur pour ce résultat, particulièrement Loris. Il a réalisé une course incroyable. Ce matin, c'était la première fois que j'avais le sentiment que nous pouvions gagner. Nous savions que nous avions choisi de bons pneus et que nous pouvions le faire si tout se passait bien. Loris avait une bonne stratégie de course. Il ne voulait pas prendre la tête trop tôt pour économiser ses pneus et ça a fonctionné à merveille´.

L'équipe Ducati est restée, aujourd'hui, en Catalogne, pour une journée d'essais, avant de s'attaquer au podium du GP des Pays-Bas, à Assen, le 28 juin prochain.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›