Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Mick Doohan analyse le Grand Prix d'Assen

Mick Doohan analyse le Grand Prix d'Assen

Mick Doohan analyse le Grand Prix d'Assen

Assen est un circuit incroyable parce qu'il offre un excellent niveau d'adhérence sur le mouillé, mais je ne pense pas que certains attendent impatiemment la pluie, même ici. C'était une météo typique d'Assen, je suppose. Je me rappelle de deux ou trois courses disputées dans le brouillard. Cette fois, le rideau est tombé pendant le tour de formation. Heureusement, les pilotes ont pu rentrer et prendre un nouveau départ, en conditions humides.

Sete Gibernau a réalisé une belle course, on ne peut pas le lui enlever. Pour être honnête, sur le sec, il ne paraissait vraiment pas menaçant, mais sur le mouillé, tout s'est mis en place. Je pense que Valentino Rossi a piloté prudemment, peut-être au vu de sa position au championnat. Je ne veux pas dire qu'il essaye réellement de préserver son avance, mais il ne veut rien lâcher. Vraiment, pour le moment, personne ne le menace pour le titre et il ne va pas laisser quelqu'un se rapprocher en se sortant tout seul.

Une fois que Max Biaggi a eu pris de l'avance sur Rossi, il s'est juste accroché et était plus qu'heureux de sa deuxième place. J'imagine qu'il ne voulait prendre aucun risque, pas après avoir perdu beaucoup de points il y a deux semaines. A part ça, c'est dommage que Troy Bayliss ait commis une erreur parce qu'une fois qu'il s'est relevé et est reparti, il avait l'air assez bon.

Dans l'ensemble, cette course a été assez excitante. Je sais que, dans les derniers tours, les positions sont restées figées et que ç'a pu être un peu ennuyeux, mais je pense que, jusque-là, chaque course a été un peu différente et intéressante.

Mick

Tags:
MotoGP, 2003, Mick Doohan

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›