Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Dure course a Donington pour les anciens pilotes de Superbike

Dure course a Donington pour les anciens pilotes de Superbike

Dure course a Donington pour les anciens pilotes de Superbike

Le champion du monde de Superbike Colin Edwards et son prédecesseur Troy Bayliss étaient arrivés à leur premier Grand Prix Cinzano d'Angleterre pleins d'ambition, espérant que le soutien du public et leur expérience de Donington leur permettraient de réaliser leurs meilleurs résultats de la saison. Tous deux ont passé le week-end à se battre aux avants-postes, se qualifiant sur les troisième et deuxième lignes, mais la course a été plus difficile pour les deux ‘rookies'.

« J'ai eu un petit problème avec l'embrayage au départ, puis un autre pilote m'a touché et j'ai percuté Ukawa », expliquait Edwards, dixième avec son Aprilia. « J'ai entamé ma remontée en passant facilement Hopkins, Hayden et Jacque. En doublant ce dernier, mon genou a tapé la ligne blanche et j'ai perdu le slider. J'ai été obligé de changer ma façon de piloter parce que, dans les virages à gauche, je pouvais me servir normaleent de mon genou, mais dans les droites, je ne pouvais pas toucher l'asphalte. Le problème, c'est qu'il n'y a que trois gauches à Donington et j'ai perdu beaucoup de temps ! »

Bayliss a, également, laissé des plumes dans les premiers tours, se voyant pris dans la mêlée du peloton, avant de s'envoler vers la cinquième place. « J'ai pris un assez bon départ, jusqu'à ce que tout le monde ne vienne sur moi ! », confiait le pilote Ducati. « J'ai eu du mal à trouver mon rythme. Ca a un peu frotté, des pilotes sont tombés, et, pendant un moment, je n'ai pas vraiment été dedans. Même si je n'avais pas trainé dans les huit premiers tours, je pense que je n'aurais pas pu viser mieux que quatrième ou cinquième, ce qui était mon objectif avant la course. J'aurais peut-être pu être plus près de Loris mais j'ai trouvé un bon rythme pour les deux derniers tiers de course et mes chronos étaient assez bons. Pas suffisamment, néanmoins, pour être devant. Il nous manque encore quelque chose et nous devons continuer à travailler dur pour trouver ce que c'est. »

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›