Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Nieto et Elias: une autre course difficile au sein de la meute du Sachsenring

Nieto et Elias: une autre course difficile au sein de la meute du Sachsenring

Nieto et Elias: une autre course difficile au sein de la meute du Sachsenring

Les deux pilotes de l'équipe de Repsol Telefonica Movistar, Fonsi Nieto et Toni Elias, ont été à nouveau les ''les rois du come-back'' dimanche dernier. Les deux hommes se sont fait une spécialité des retours aux avant-postes ce qui offre des courses passionnantes.

Sur le circuit du Sachsenring, alors que Fonsi Nieto se plaçait aux premières loges après une rapide sortie piste à mi-course, son coéquipier Elias se retrouvait en queue de peloton. Le jeune Catalan devait s'élancer du fond de grille après avoir rencontré sur sa moto des problèmes mécanique alors qu'il allait se placer sur la grille, ce qui devait le contraindre à revenir aux stands pour changer de moto et repartir du fond de grille. Il revenait rapidement aux affaires et entamait alors dès le premier tour une course qui s'annonçait longue.

Il bouclé le premier tour à la 14ème place et parvenait au fil des tours à remonter jusqu'en septième position. A quelques tours de la fin il devait continuer à se battre après avoir été doublé par Manuel Poggiali. Le leader du championnat faisait son retour après une sortie de piste plus tôt dans la course. Mais Elias répondait à ses attaques et parvenait à reprendre l'avantage dans les tous derniers virages pour finalement accrocher la septième place.

`Je suis sorti des stands et j'ai rejoint la piste pour me placer sur la grille de départ », déclarait Elias. « A ce moment là, j'ai compris que quelque chose n´allait pas. J'ai alors décidé de m'élancer avec la moto de réserve. J´ai donc dû prendre le départ du tour de formation depuis les stands pour rejoindre le fond de grille. J'ai pris un bon départ et je me suis mis en bonne position. Ce fut une course difficile où j'ai dû me battre jusqu'au bout pour finalement terminer à la septième place. Dans le dernier virage, je me suis battu durement contre Poggiali et je lui ai repris le septième rang. Je suis content car j'ai montré que je ne baissais pas les bras. Maintenant, nous devons revoir les réglages sur la moto afin de trouver les meilleurs qui me permettront de me battre pour la victoire !´.

Elias et Nieto sont devenus des experts pour nous livrer des courses passionnantes qui offrent des Grand Prix mémorables. Leurs fans et leurs supporters se souviendront de plusieurs grands moments, comme l'an dernier, lorsque à Estoril Nieto a gagné le GP du Portugal malgré une chute sur une piste humide. Plus récemment lors du dernier Grand Prix qui s'est tenu à Jerez en mai dernier, Elias (qui évoluait avec une main blessée) a mis le public en transe lorsqu'il a doublé trois pilotes dans les derniers tours pour venir remporter son premier Grand Prix de la saison.

Tags:
250cc, 2003, Pablo Nieto

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›