Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Antonio Cobas présente le circuit fétiche de Max Biaggi

Antonio Cobas présente le circuit fétiche de Max Biaggi

Antonio Cobas présente le circuit fétiche de Max Biaggi

Le nom de Max Biaggi apparait sept fois au palmarès de Brno, faisant de l'Italien le pilote MotoGP le plus en réussite sur le circuit tchèque. La course de ce week-end sera cruciale pour les aspirations au titre du Romain, désireux de rebondir après sa chute au Sachsenring, alors qu'il s'élançait de la pole position. Le directeur technique de l'équipe Camel Pramac Pons, Antonio Cobas, nous explique ici pourquoi le rapide circuit de Brno convient aussi bien au style de Biaggi. Il nous dévoile ensuite les réglages qu'ils comptent apporter à la Honda RC211V ce week-end.

"La largeur de la piste la rend idéale pour un pilotage coulé, de type 250cc, et il suffit de regarder le succès de Max sur ce circuit pour confirmer ce point. Pour mieux comprendre l'impact qu'a cette largeur sur le pilotage, ne regardez que le premier virage. C'est un droite, au bout de la ligne droite de départ, avec un angle de quasiment 180 degrés et un rayon un peu plus petit. Les meilleurs le prennent à près de 135 km/h.

Brno a une autre particularité : ses dénivellés. La piste se situe 450m au-dessus du niveau de la mer et compte 74 mètres de différence entre ses points les plus haut et plus bas. La descente la plus raide est à cinq pour cent, la montée à 7.52%, sur 950 mètres.

Nous devons fournir aux pilotes une machine très agile pour que les changements de direction dans les cinq larges courbes se négocient le plus rapidement possible. C'est d'autant plus important que trois d'entre elles mènent à la longue montée, jusqu'à la ligne d'arrivée. Nous devons également régler le moteur de façon à permettre aux pilotes de prendre tous les virages de la manière la plus ‘coulée' possible. La considérable largeur de la piste leur permet d'accélérer très tôt dans les virages, pourvu que le moteur soit réglé correctement.

C'est aussi à Brno que les rapports de vitesse sont les plus courts, dans le championnat. Par exemple, la sixième, qui n'est pas particulièrement haute, est utilisée à environ 295 km/h alors que la seconde l'est à 190 km/h.

Même si nous n'avons jamais couru à Brno avec la quatre-temps, nous avons fait de bons essais, ici, il y a quelques semaines, avec Max. Il a signé les meilleurs temps de la séance et a un bon record sur ce circuit qui convient particulièrement bien à son pilotage. Brno nous offre des défis uniques et c'est pour ça que nous apprécions autant d'y aller ».

Tags:
MotoGP, 2003, GAULOISES GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY, Max Biaggi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›