Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

L'équipe KR a franchi de nouvelles étapes pendant la pause mais emmène ses deux proto à Brno

L'équipe KR a franchi de nouvelles étapes pendant la pause mais emmène ses deux proto à Brno

L'équipe KR a franchi de nouvelles étapes pendant la pause mais emmène ses deux proto à Brno

L'équipe Proton KR utilisera, pour la reprise des hostilités, à Brno, ce week-end, de nouveaux éléments. La pause imposée au championnat après le Grand Prix d'Allemagne, a donné à l'équipe britannique une chance de résoudre les problèmes de jeunesse rencontrés par la première version de son tout nouveau prototype V5, en leur permettant, du même coup, de libérer quelques chevaux supplémentaires.

A en croire Nobuatsu Aoki, « on dirait qu'elle a gagné dix chevaux de plus. L'amélioration est sensible. » Son équipier, Jeremy McWilliams, a également piloté la machine révisée et annonçait « au moins une seconde de mieux au tour sur les chronos de nos derniers essais à Brno. »

Mais aucune décision n'a encore été prise quant à la moto alignée sur la grille de départ. Les légères 500cc deux-temps seront donc également du voyage en République Tchèque, après être rentrées toutes les deux dans les points, au Sachsenring.

« La moto est apparue en piste, pour la première fois, il y a moins de trois mois », expliquait le manager de l'équipe Chuck Aksland. « Elle est encore très jeune. Depuis sa première course (le GP d'Italie, le 8 juin), nous n'avons pas arrêté, entre les problèmes de jeunesse et de fiabilité... tout en préparant les machines pour la prochaine course».

« Depuis le GP d'Angleterre, nous nous sommes concentrés sur les problèmes », ajoutait Aksland. « La pause nous a permis de nous pencher sur quelques petits soucis ». Il s'agissait, entre autres, de fuites d'huile et faiblesses du vilebrequin. « Beaucoup sont maintenant réglés. Les pilotes ont besoin de beaucoup de choses, en plus de la performance globale, pour avoir confiance».

Dans le même temps, les hommes de Banbury, la plus grande usine indépendante d'ingéniérie, ont travaillé sur une optimisation des performances. « Le travail a principalement tourné sur les têtes de cylindre et les échappements et il nous apporte une légère amélioration des performances. »

Les dernières évolutions n'ont été prêtes qu'au début de la semaine, à seulement quelques jours de Brno, ilustrant bien l'emploi du temps chargé. La toute dernière version de la moto a effectué un roulage sur l'aérodrome de Bruntingthorpe, laissant à peine le temps aux moteurs de refroidir avant de voyager à travers l'Europe, jusqu'à Brno.

L'objectif est de faire courir la nouvelle machine quatre-temps en République Tchèque, mais Aksland confiait que les deux-temps seraient prêtes à rouler, en tant que réserve, en cas de problème. Sans oublier la possibilité pour les KR3 de signer une nouvelle bonne performance.

Le circuit de Brno est long, rapide et l'importante vitesse en courbe du trois cylindres deux-temps s'avère payante. L'an passé, McWilliams avait réussi à s'emparer de la septième position, après une remontée héroique à travers le peloton. L'équipe peut également compter sur l'avantage que lui procurent ses pneus Bridgestone. En effet, avant de faire ses débuts dans la catégorie reine, l'an passé, le manufacturier japonais avait réalisé d'importants essais sur le circuit tchèque, piste sur laquelle les gommes nippones sont particulièrement à leur avantage, notamment grâce à la chaleur.

« Le shake-dowm s'est bien passé et je suis assez satisfait », confiait McWilliams. « Il y a plus de puissance maintenant et il semble que les problèmes d'huile aient été réglés. Ne pas avoir à se préoccuper d'avoir de l'huile sur vos bottes doit certainement rapporter quelques dixièmes supplémentaires ! Je pensais que nous prendrions à nouveau la deux-temps à Brno et ça ne me poserait pas de problème de terminer avec. Mais l'idée est de faire rouler le quatre-temps et la puissance supplémentaire devrait nous permettre de gagner une seconde au tour. Nous faisons des progrès».

Tags:
MotoGP, 2003, GAULOISES GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›