Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossano Brazzi est surpris par Poggiali

Rossano Brazzi est surpris par Poggiali

Rossano Brazzi est surpris par Poggiali

Rossano Brazzi est un chef mécanicien auréolé de succès. L'Italien a contribué aux campagnes victorieuses de Valentino Rossi et Marco Melandri, en 250cc, tout en participant au développement des désormais souveraines Aprilia RSW, passées notamment aux mains de Loris Reggiani et Doriano Romboni. Après avoir décroché le titre avec Melandri la saison dernière, Brazzi se trouve, une nouvelle fois, en lice pour la couronne mondiale, avec son nouveau protégé Manuel Poggiali. L'ancien champion du monde 125cc en a surpris plus d'un, dans le paddock, en s'adaptant aussi rapidement à sa 250 d'usine. Brazzi lui-même avoue avoir été bluffé par le talent de ce jeune pilote, comme il l'a révélé, dans cette interview exclusive, à motograndprix.com.

Mgp.com: Avez-vous été surpris par l'adaptation de Manuel à cette machine 250 réputée délicate ?

RB: « Manuel m'a beaucoup étonné cette année, parce qu'il s'est adapté très rapidement à la machine, à part, peut-être, un peu trop de chutes. Mais c'est un garçon très vif, il apprend très vite et ça se voit dans ses résultats. Il s'est intégré très vite à la catégorie. »

mgp.com: Quel est le secret de votre réussite en tant que chef mécanicien ?

RB: « Plus qu'un secret, il y a surtout des années d'expérience. Et j'essaie toujours de les mettre à disposition de mes pilotes pour qu'ils puissent obtenir les meilleurs résultats. »

mgp.com: Croyez-vous que Manuel puisse continuer sur sa lancée et remporter le titre 250 dès sa première tentative ?

RB: « Décrocher le titre pour une première participation serait fantastique, mais personne ne lui met la pression pour qu'il le fasse. S'il y arrive, bien, mais s'il échoue, ce n'est pas si grave. L'important pour lui est de comprendre comment fonctionne la moto et, ensuite, viser le titre l'année prochaine. »

mgp.com: Après tant d'années en Grand Prix et tant de succès, comment conservez-vous votre motivation ?

RB: « Je suis aussi motivé qu'un jeune homme, parce que si à 53 ans vous n'êtes pas motivé, vous ne faites pas ce boulot, c'est sûr ! »

Pour écouter l'intégralité de cette interview, et voir des images de Brazzi et Poggiali en action, cliquez sur le lien vidéo à droite de cette page.

Tags:
250cc, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›