Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Elias et De Puniet, principaux challengers

Elias et De Puniet, principaux challengers

Elias et De Puniet, principaux challengers

C'est au Grand Prix Cinzano de Rio que Manuel Poggiali avait été sacré champion du monde 125cc, en 2001. Cette année, il arrive, au Brésil, en tête du championnat 250cc, avec quatorze points d'avance. Cinq vainqueurs différents dans les cinq dernières épreuves ont aidé Poggiali à préserver son avantage, alors qu'il ne s'est plus imposé depuis le Mugello, au mois de juin. Et le jeune sanmarinais parait tout proche de décrocher un deuxième titre mondial dès cette saison, à moins qu'un adversaire solide ne se présente. Toni Elias, Roberto Rolfo, Randy de Puniet et Fonsi Nieto pointent tous à moins de 22 points du leader et, avec 125 points à récolter, ils sont tous, mathématiquement, encore en mesure de retourner le championnat en leur faveur.

De ce peloton de chasse émergent principalement deux hommes, Elias et De Puniet, deuxième et troisième du classement. Ces deux pilotes, montés sur le podium des deux dernières courses, aux côtés de Poggiali, paraissent les deux plus sérieux adversaires de Manuel. Elias a remporté, à Estoril, sa troisième victoire de la saison, la première depuis ses deux succès consécutifs à Jerez et au Mans. De Puniet, lui, a obtenu un troisième podium d'affilée, au Portugal, et sa deuxième victoire, à Brno. A l'inverse, Rolfo ne peut se vanter que d'un podium en sept sorties : sa victoire à Sachsenring; tandis que Nieto n'a pu rentrer dans les cinq premiers de ces deux dernières courses.

L'Argentin Sebastian Porto, huitième du championnat, ne peut maintenant plus se mêler à la bataille pour le titre mais cherchera tout de même à célébrer son 25ème anniversaire de belle manière, en répétant son exploit de l'an passé, lorsqu'il avait décroché sa première victoire en Grand Prix, la seule de sa carrière.

Tags:
250cc, 2003, Toni Elias

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›