Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le MotoGP quitte l'Europe et met cap au sud, pour le Grand Prix Cinzano de Rio

Le MotoGP quitte l'Europe et met cap au sud, pour le Grand Prix Cinzano de Rio

Le MotoGP quitte l'Europe et met cap au sud, pour le Grand Prix Cinzano de Rio

Après un festival de vitesse de cinq mois sur le continent européen, le championnat du monde de MotoGP s'envole, cette semaine, pour le premier des ses quatre rendez-vous ‘lointains', le Grand Prix Cinzano de Rio, au Brésil. Le champion en titre, Valentino Rossi, arrive à Rio de Janeiro avec l'ambition de décrocher une sixième victoire sur le circuit de Jacarepagua. Vainqueur en MotoGP depuis trois saisons, l'Italien y a également brillé en 125 et 250cc, en 1997 et 1999. Samedi, il aura pour mission de faire de ce glissant et bosselé circuit l'unique rendez-vous du calendrier sur lequel il est invaincu, en quatre saisons dans la catégorie reine.

Avec 46 points d'avance sur son plus proche adversaire, Sete Gibernau, Rossi ne pourra répéter la performance de l'an passé, la victoire brésilienne lui ayant offert le titre, à quatre épreuves de la fin de la saison. Après ses deux victoires consécutives à Brno et Estoril, l'Italien reste sur une série de dix-sept podiums et peut offrir, dès ce week-end, le titre constructeur à Honda, la quinzième couronne mondial du constructeur japonais n'étant plus qu'à un podium.

L'équipe italienne Ducati, qui serait en train de faire du charme à Rossi pour la saison 2004, mettra tout en oeuvre pour l'arrêter, ce week-end, après avoir mené deux journée d'essais sur le Mugello, la semaine dernière, avec ses deux pilotes. Loris Capirossi et Troy Bayliss y avaient pris le guidon des machines de développement, leurs motos de course étant déjà en route pour le Brésil, et avaient testé diverses nouvelles pièces. L'occasion pour Bayliss d'essayer la nouvelle fourche avant et de tourner rapidement sous le temps de la pole réalisée par Rossi au mois de juin.

Carlos Checa, pour son 120ème départ en Grand Prix, mènera la charge de Yamaha sur un circuit brésilien lui ayant peu souri. L'an passé, il était remonté de la dernière à la première place, pour finalement chuter à quelques tours de l'arrivée. En 2001, la victoire lui avait échappé de peu, Rossi ayant pris l'avantage dans le dernier virage.

Alex Barros, l'un des sept pilotes ayant plus de départs au compteur que l'Espagnol, termine, depuis quatre ans, à l'une des quatre premières places de son Grand Prix national et sera déterminé à maintenir cette moyenne, après une saison largement décevante. Le Brésilien n'est monté, cette année, qu'une seule fois sur le podium, au mois de mai, au Mans. Il occupe actuellement la huitième place du championnat.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›