Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi à un train d'enfer pour une nouvelle pole sous le soleil de Rio

Rossi à un train d'enfer pour une nouvelle pole sous le soleil de Rio

Rossi à un train d'enfer pour une nouvelle pole sous le soleil de Rio

Le record du tour du circuit Nelson Piquet a été brisé pour la deuxième journée successive sous les cieux bleus et clairs de Rio de Janeiro vendredi. Après que Biaggi ait signe le meilleur temps jeudi, son compatriote Valentino Rossi (Honda) est allé presque deuxième plus vite aujourd'hui, s'octroyant la meilleure place sur la grille pour la course de samedi avec du temps sensationnel de 1'49.038.

La performance de Rossi était 302 millièmes plus rapide que celle de son principal rival, Loris Capirossi, qui a amélioré son temps de la veille de presque une seconde sur se Ducati. Sete Gibernau a chuté à la fin de la séance mais s'en est tiré sans mal et partira de la 3ème place demain. Biaggi n'a pas amélioré son temps d'hier. Il a chuté se matin et se retrouve 4ème ce soir.

Progrès significatif de Troy Bayliss qui a signé e 5ème temps dans les dernières secondes, et fournir le réel espoir d'une autre bonne prestation des Ducati demain. Bayliss a devance un impressionnant Shinya Nakano sur sa Yamaha, qui figure sur la deuxième ligne pour la deuxième course consécutive. Nicky Hayden s'est rapidement adapté au tracé pour sa première visite à Rio. Il se qualifie 7ème devant Tohru Ukawa qui complète la deuxième ligne.

Le héros local Alex Barros, 11ème, s'élancera de la troisième ligne. Colin Edwards a apporté une amélioration notable sur l'Aprilia, ce qui lui permet de grimper de la 20ème à la 12ème place. Garry McCoy est resté sur la quatrième ligne, en treizième position - la meilleure performance en qualification de l'Australien de la saison sur sa Kawasaki. Comme Gibernau, John Hopkins et Olivier Jacque (deux fois) ont chuté mais s'en tirent sans dommages, bien que le Français ait souffert d'un vilain coup à son pied gauche.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›