Achat de billets
Achat VidéoPass

Le week-end se termine mieux qu'il n'avait commencé pour Troy Bayliss à Rio

Le week-end se termine mieux qu'il n'avait commencé pour Troy Bayliss à Rio

Le week-end se termine mieux qu'il n'avait commencé pour Troy Bayliss à Rio

La première visite au Brésil restera gravée dans la mémoire de l'ancien champion du monde Superbike, Troy Bayliss, qui a fait de son mieux samedi pour terminer à une modeste 10ème place. A sa descente de la Ducati Desmosedici après 24 tours laborieux, l'Australien a été averti que son épouse venait de donner naissance à leur troisième à Monaco.

« A la fin de la course, j'étais déçu parce que je me suis élancé de la deuxième ligne et j'espérais faire mieux que 10ème » avouait Bayliss, qui se situe à la cinquième place du championnat – onze points derrière son compagnon d'écurie Loris Capirossi.

« Nous avons fait quelques changements avant le début et fondamentalement cela n'a fait qu'empirer. En course, c'est devenu un combat entre la moto et moi. Je me suis donné à 100 % et même 110 % mais peu importe les efforts fournis, je ne pouvais pas faire mieux. J'en prends la responsabilité parce que c'est nous qui avons décidé des pneus et des changements ».

« De toute façon, j'ai vite oublié le résultat quand Kym m'a appelé pour m'annoncer la naissance d'Oliver ! »… le troisième enfant de la famille Bayliss après Mitchell et Abbay. « J'étais un peu sous le choc car je l'avais appelé le matin mais je n'avais réussi à la joindre. Elle a donné naissance à Oliver à 8 heures du matin à Rio. Je peux vous dire que j'ai rapidement retrouvé le sourire ».

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›