Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Faubel et Olive consolent ‘Aspar'

Faubel et Olive consolent ‘Aspar'

Faubel et Olive consolent ‘Aspar'

Après un week-end cauchemardesque, au Brésil, pour ses protégés Toni Elias et Fonsi Nieto, en lice pour le championnat du monde 250cc, Jorge Martinez pouvait se réjouir de la prestation de sa deuxième équipe, l'Aspar Junior Team. Héctor Faubel et Joan Olivé ont, ainsi, obtenu leurs meilleurs résultats de la saison, sur le circuit Nelson Piquet, en voyant l'arrivée, respectivement, aux sixième et septième places. Il s'agit, pour Faubel, de la meilleure performance de sa carrière, et, pour Olive, son meilleur résultat depuis son passage dans la catégorie. L'an passé, en 125cc, le jeune espagnol était monté sur le podium d'Assen.

« Nous attendions depuis longtemps un résultat comme celui de Rio et c'est exactement ce dont nous avions besoin pour remonter le moral de l'équipe et gagner quelques places au championnat », commentait Faubel, vingt ans, qui dispute sa deuxième saison en 250cc. « Honnêtement, je suis ravi de ce résultat et je veux maintenant poursuivre sur cette lancée. J'ai pris un mauvais départ mais la moto a bien répondu et j'ai pu refaire du terrain. Vers la fin de la course, la performance du moteur s'est mise à baisser, probablement à cause de la chaleur, et les pilotes derrière moi ont commencé à me rattraper. J'ai, heureusement, pu garder un certain rythme et conserver ma position, alors que j'étais tout seul et que c'était assez ennuyant. Quoi qu'il en soit, je suis vraiment heureux qu'un tel résultat soit enfin arrivé. L'équipe a travaillé très dur et le mérite».

Olivé, lui, a enregistré sa cinquième arrivée dans le top dix et ses premiers points depuis le GP de Catalunya. Ce résultat est venu apporter une bouffée d'air frais dans une saison plutôt décevante pour Joan. « J'ai pris un mauvais départ et, à partir de là, la course a été difficile », expliquait-il. « Dans le premier virage j'ai tapé plusieurs autres pilotes et je me suis retrouvé assez loin. Je les ai doublés l'un après l'autre et, dès que j'ai eu une piste claire, j'ai pu imprimer mon propre rythme. Je voulais recoller au groupe de tête mais il était trop tard. Je suis satisfait de ce résultat et je félicite Héctor parce qu'il a fait une belle course. J'espère que nous pourrons continuer ainsi dans les prochaines manches».

Tags:
250cc, 2003, Hector Faubel, Joan Olive

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›