Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le MotoGP retrouve le Japon pour le Grand Prix Gauloises du Pacifique de Motegi

Le MotoGP retrouve le Japon pour le Grand Prix Gauloises du Pacifique de Motegi

Le MotoGP retrouve le Japon pour le Grand Prix Gauloises du Pacifique de Motegi

Le championnat du monde MotoGP revient au Japon, cette semaine, pour la treizième manche d'une saison 2003 lourde en émotions. Six mois après la tragique disparition de Daijiro Kato à Suzuka, lors du premier GP, le souvenir du Japonais sera présent dans tous les esprits, ce week-end, sur la piste comme en dehors. Samedi, à 12h30, Kato sera intronisé Légende du MotoGP et entrera dans le Hall of Fame, lors d'une cérémonie spéciale. Ses proches seront présents et se verront remettre la plaque numéro 74, désormais indissociable de l'ancien champion du monde 250cc. Une plaque qui ne pourra plus être utilisée en MotoGP sans l'autorisation de sa famille. Plus tard, quand les feux rouges s'éteindront, dimanche, Kato sera honoré de la plus belle façon possible par ses anciens adversaires, qui se livreront entièrement dans leur quête du titre mondial.

Cette couronne est détenue par Valentino Rossi, qui a assis sa suprématie sur la catégorie par quelques performances de choix dans les trois dernières manches. Trois victoires consécutives à Brno, Estoril et Rio, ont vu l'Italien porter son avance sur son ami Sete Gibernau à 51 points, lui offrant ainsi la possibilité d'être sacré dès ce week-end, s'il gagne et que l'Espagnol ne marque pas plus de deux points.

Alors que Rossi tentera de renouer avec la victoire, deux ans après, à Motegi, Gibernau, lui, aura à coeur d'améliorer son record sur ce circuit, n'ayant jamais pu se classer plus haut que cinquième. Cependant, le championnat pouvant définitivement basculer, l'Espagnol ne pourrait être plus motivé. D'autant plus qu'il vient tout juste de prolonger de deux ans son contrat avec Telefonica Movistar et Honda. Gibernau a donc le leader du championnat en ligne de mire, là où Max Biaggi devra viser la deuxième place après une série de résultats décevants, ne l'ayant vu monter sur le podium qu'une seule fois en quatre courses. L'Italien cherchera, également, à améliorer ses statistiques sur le circuit de Motegi, après deux abandons, sur chute en 2001 et sur problèmes pneumatiques l'an passé.

Avec l'émergence du favori local Makoto Tamada, auteur de son premier podium au Brésil, et du débutant Nicky Hayden, battre les Honda sur leur circuit s'annonce difficile pour les autres constructeurs. Alex Barros parait, sur le papier, le plus en mesure de venir jouer les trouble-fête. Vainqueur l'an passé, pour ses débuts au guidon de la Honda RC211V, il était déjà monté sur le podium la saison précédente. Le Brésilien est, cependant, amoindri par une blessure à l'épaule et n'a pas encore montré, cette saison, avec la Yamaha YZR-M1, le même niveau de forme, à l'exception d'un podium au Mans.

Kenny Roberts Jnr est le seul autre coureur à s'être imposé à Motegi, lors des deux premières éditions, en 1999 et 2000. Le pilote Suzuki retrouvera, ce week-end, son équipier John Hopkins, forfait au Brésil après une lourde chute aux essais, et le troisième pilote Akira Ryo, titulaire de sa première wildcard de la saison. La seconde invitation a été donnée à l'équipe Moriwaki, qui alignera son ambitieuse MD211VF, aux mains de Tamaki Serizawa. Ce sera sa deuxième apparition de la saison, après Suzuka au mois d'avril.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›