Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Biaggi s'impose sans mal à Motegi

Biaggi s'impose sans mal à Motegi

Biaggi s'impose sans mal à Motegi

La 13ème manche du championnat du monde MotoGP a débuté par une chute et s'est terminée par un accrochage à Motegi mais cela n'a pas perturbé sa marche victorieuse cet après-midi. Biaggi signe sa deuxième victoire de la saison. L'Italien a laissé ses adversaires faire des étincelles pour les places d'honneurs.

Au départ, John Hopkins partait comme l'éclair mais il manquait son freinage ce qui entraînera sa chute ainsi que celle de Troy Bayliss, Carlos Checa et Colin Edwards. Bien que le Ducati de Loris Capirossi ait effectué une brève apparition à l'avant, la course s'est rapidement transformée en un affrontement entre cinq Honda. Sete Gibernau a pris les commandes au départ avant de les céder à Biaggi. Suivaient Nicky Hayden, Makoto Tamada et Valentino Rossi.

Rossi passait à l'offensive et prenait la deuxième place dans le sillage de Biaggi mais allait commettre une erreur énorme qui l'obligeait à tirer droit dans les graviers. Il repartira en 9ème position à plus de huit secondes du groupe de tête. Tandis que Biaggi se détachait, les places d'honneurs étaient l'enjeu d'une bataille intense entre Gibernau, Hayden et Tamada. Une empoignade à laquelle reviendra se mêler Rossi. Cependant, Biaggi a maintenu un rythme effréné aux commandes et ne sera plus rejoint.

Une manœuvre de dépassement de Tamada sur Gibernau, poussé du coude, poussait ce dernier dans les graviers. L'action sera plus tard jugée dangereuse par la direction de course qui exclura le Japonais du résultat final. La troisième marche revient donc à Nick Hayden, son premier en MotoGP. Gibernau récupère la 4ème place. John Hopkins a été également sanctionné par les commissaires pour son départ dangereux et sera privé du prochain Grand Prix de Malaisie à Sepang.

Les évènements ont éclipsé une superbe performance de Marco Melandri. L'Italien était 19ème au premier tour et a réalisé une remontée fantastique. A une dizaine de tours de la fin, le champion du monde 250cc 2002 était revenu au contact des expérimentés Loris Capirossi, Alex Barros et Tohru Ukawa. Il prendra finalement la 5ème place après la disqualification de Tamada.

« wildcard », Aakira Ryo a mené sa Suzuki au dixième rang, juste devant le débutant en MotoGP : Ryuichi Kiyonari.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›