Achat de billets
Achat VidéoPass

Nicky Hayden commence à montrer de belles choses, sur la fin de sa première saison MotoGP

Nicky Hayden commence à montrer de belles choses, sur la fin de sa première saison MotoGP

Nicky Hayden commence à montrer de belles choses, sur la fin de sa première saison MotoGP

Difficile d'imaginer la pression qui peut peser sur les épaules d'un pilote débutant en MotoGP aux côtés de Valentino Rossi, au guidon d'une machine dont la valeur a été plus que prouvée ces deux dernières années, trophées à l'appui.

Confronté à tout ceci, Nicky Hayden s'en est admirablement sorti et mérite les applaudissements qui lui sont adressés. Son potentiel et son talent, qui avaient fait parler de lui pendant la pré-saison, se sont dévoilés, confirmant ainsi le bien fondé de sa présence en catégorie reine.

Hayden a su surmonter les obstacles qui se sont présentés à lui, là où d'autres pilotes moins brillants ont échoué, et le dur labeur abattu toute l'année a été, en partie, récompensé, le week-end dernier, à Motegi, par un tout premier podium. Même si ce résultat tient en partie à la disqualification de Makoto Tamada, il ne viendrait à personne d'en refuser le mérite à Hayden.

A tout juste 22 ans, le sympathique Américain n'a cessé de se rapprocher, sur la dernière partie de saison, de sa première douche de champagne. Il parait avoir, maintenant, bien trouvé ses marques avec la Honda quatre-temps et, dimanche, la ‘glisse' de sa roue arrière aurait fait la fierté de son champion du monde de coéquipier.

Avant Motegi, Hayden avait commencé à s'illustrer avec deux cinquièmes et une sixième places, dans les quatre dernières courses. Ambitieux et travailleur, il ne peut se satisfaire de la façon dont il a obtenu son tout premier podium MotoGP, même s'il a été en lice pour cette troisième place tout au long de la course.

« Ce n'est pas de cette façon que je veux monter sur le podium », confiait-il dimanche après-midi. « Je veux un podium propre et c'est pour ceci que je vais continuer à travailler dur. C'a été une course palpitante ! J'aurais aimé pouvoir me battre pour la victoire mais je suis assez content de mon meilleur résultat de la saison. J'ai vraiment attaqué fort, j'étais dans tous les sens. Je dois adoucir encore un peu les choses. A la fin du GP j'ai commis une petite erreur et l'écart s'est creusé entre moi et le duo Gibernau/Tamada. J'aurais voulu être un peu plus près, pour en profiter, mais j'apprends encore chaque semaine».

Il pointe actuellement au septième rang du championnat et a une réelle chance de s'emparer de la cinquième place, Troy Bayliss ne comptant que onze points d'avance, à trois courses de la fin de saison.

Le championnat du monde se rend, ce week-end, à Sepang, et les fans de Nicky Hayden ne seront pas les seuls à suivre de près sa prestation.

Tags:
MotoGP, 2003, Nicky Hayden

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›