Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Poggiali tient toujours la corde mais la course au titre pourrait encore se resserrer, ce week-end

Poggiali tient toujours la corde mais la course au titre pourrait encore se resserrer, ce week-end

Poggiali tient toujours la corde mais la course au titre pourrait encore se resserrer, ce week-end

La quête du championnat du monde 250cc se poursuit rapidement, après la quatrième victoire de Toni Elias, au Japon. Le jeune Espagnol est remonté au troisième rang, derrière Roby Rolfo et le leader Manuel Poggiali. Celui-ci dispose de 18 points d'avance sur l'Italien et de trente sur Elias. Toni en est maintenant à cinq victoires dans la catégorie, ce qui fait de lui le deuxième meilleur pilote espagnol, à égalité avec Nieto et Carlos Cardus. Le record est détenu par l'ancien double champion du monde Sito Pons, avec quinze victoires.

Le ‘débutant' Poggiali est monté sur le podium des quatre dernières courses et, après une petite baisse de régime à mi-saison, est à nouveau en route pour une première saison idéale.

Ayant connu une grosse déception, ici-même, l'an passé, avec la casse de Melandri, l'équipe de Poggiali ne veut rien considérer comme acquis avant les trois dernières courses, cinq pilotes ayant encore une chance mathématique de coiffer la couronne.

Randy de Puniet n'est qu'à quatre points d'Elias mais n'a pu poursuivre sa série de podiums, entamée à Donington Park, à cause d'une douloureuse chute aux essais. Fonsi Nieto, qui s'était relancé, l'an passé, par une victoire à Sepang, est actuellement cinquième, après une décevante huitième place au Japon. Il accuse 55 points de retard sur Poggiali.

Le peloton 250cc sera rejoint, ce week-end, par deux pilotes chinois, Huang Shi Zhao et He Zi Xian. Ils feront leurs débuts au guidon de machines Yamaha préparées par l'équipe D'Antin. Poggiali tient toujours la corde mais la course au titre pourrait encore se resserrer, ce week-end La quête du championnat du monde 250cc se poursuit rapidement, après la quatrième victoire de Toni Elias, au Japon. Le jeune Espagnol est remonté au troisième rang, derrière Roby Rolfo et le leader Manuel Poggiali. Celui-ci dispose de 18 points d'avance sur l'Italien et de trente sur Elias. Toni en est maintenant à cinq victoires dans la catégorie, ce qui fait de lui le deuxième meilleur pilote espagnol, à égalité avec Nieto et Carlos Cardus. Le record est détenu par l'ancien double champion du monde Sito Pons, avec quinze victoires.

Le ‘débutant' Poggiali est monté sur le podium des quatre dernières courses et, après une petite baisse de régime à mi-saison, est à nouveau en route pour une première saison idéale.

Ayant connu une grosse déception, ici-même, l'an passé, avec la casse de Melandri, l'équipe de Poggiali ne veut rien considérer comme acquis avant les trois dernières courses, cinq pilotes ayant encore une chance mathématique de coiffer la couronne.

Randy de Puniet n'est qu'à quatre points d'Elias mais n'a pu poursuivre sa série de podiums, entamée à Donington Park, à cause d'une douloureuse chute aux essais. Fonsi Nieto, qui s'était relancé, l'an passé, par une victoire à Sepang, est actuellement cinquième, après une décevante huitième place au Japon. Il accuse 55 points de retard sur Poggiali.

Le peloton 250cc sera rejoint, ce week-end, par deux pilotes chinois, Huang Shi Zhao et He Zi Xian. Ils feront leurs débuts au guidon de machines Yamaha préparées par l'équipe D'Antin.

Tags:
250cc, 2003, Marlboro Malaysian Motorcycle Grand Prix

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›