Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi reste concentré sur le titre tandis que les rumeurs enflent, en Malaisie

Rossi reste concentré sur le titre tandis que les rumeurs enflent, en Malaisie

Rossi reste concentré sur le titre tandis que les rumeurs enflent, en Malaisie

Alors que les rumeurs concernant son avenir se multiplient, Valentino Rossi se borne à expliquer que toute son attention est concentrée sur ce troisième titre mondial consécutif qui pourrait lui revenir dès ce week-end, en Malaisie. Le fantasque Italien coiffera une nouvelle couronne, dimanche, s'il parvient à terminer premier ou deuxième. Une place sur les talons de Sete Gibernau, son unique rival, pourrait également lui suffire pour s'assurer un avantage de 50 points, irrattrapable dans les deux dernières épreuves de la saison. Et, si Rossi venait à n'inscrire aucun point, Gibernau devrait obligatoirement terminer dans le top sept pour maintenir le suspense, au moins jusqu'à la semaine prochaine, en Australie. Cependant, Rossi est bien décidé à conclure le championnat de belle façon, comme il l'a fait à Phillip Island en 2001 ou à Rio l'an passé.

« J'apprécie beaucoup ce circuit et j'aime piloter ici. Je pense que notre objectif doit être la victoire. Le championnat vient ensuite », expliquait Rossi. « Nous sommes venus ici, cet hiver, et avons réalisé de bons chronos. Mais, c'était déjà le cas la saison dernière et, lorsque la course était arrivée, nous étions plus lents d'1.5 seconde. Nous devons rester concentrés et nous assurer que ça ne se reproduise pas. Je pense que nous avons vraiment bien travaillé au Portugal et au Brésil mais, à Motegi, nous n'étions pas à 100% et nous devons rectifier ça».

Interrogé sur ses plans pour la saison prochaine, au coeur de toutes les conversations et des mouvements du paddock, Rossi commentait : « Le contrat que m'a offert Honda à Motegi n'était pas assez bon et je ne l'ai pas signé. Mon manager va arriver ce soir avec un nouveau et nous verrons. Je ne sais pas ce que les gens disent parce que je ne lis pas les journaux, mais je peux vous dire que je n'ai signé pour personne. Je pense que la meilleure chose à faire, ce week-end, est de se concentrer sur la course et le championnat ».

L'une des principales entraves à la réussite de Rossi, ce week-end, pourrait bien être son éternel ennemi Max Biaggi, vainqueur à Motegi la semaine dernière. Biaggi s'était imposé ici, l'an passé, au guidon de la Yamaha M1, et espère bien en faire de même, dimanche, pour Honda. « Ces dernières courses, la moto a bien marché et, pour le moment, je suis très heureux », confiait Biaggi, troisième à 25 points de Gibernau. « C'est l'un de mes endroits favoris et j'aime beaucoup ce circuit. Ce serait fantastique de gagner à nouveau parce que j'ai toujours une chance de finir deuxième du championnat».

Biaggi a, ensuite, saisi l'opportunité d'aiguiser sa compétitivité en dominant Rossi et d'autres pilotes sur le circuit de go-kart, bâti dans l'enceinte du circuit international de Sepang. Troy Bayliss, Colin Edwards et Nicky Hayden étaient également présents, ainsi que les pilotes 250cc Sebastian Porto et Chaz Davies, et Steve Jenkner, engagé en 125cc.

Alors que ses collègues se détendaient sur la piste, John Hopkins, lui, s'est envolé vers les vagues australiennes. Le pilote Suzuki, exclu de cette course après avoir provoqué un accident dans le premier virage, à Motegi, va passer son week-end à se détendre et à piloter des jet-skis, avant de retrouver sa GSV-R à Phillip Island, la semaine prochaine.

Tags:
MotoGP, 2003, Marlboro Malaysian Motorcycle Grand Prix, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›