Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Fonsi Nieto fera tout pour aider Elias, alors que la course au titre 250cc touche à sa fin

Fonsi Nieto fera tout pour aider Elias, alors que la course au titre 250cc touche à sa fin

Fonsi Nieto fera tout pour aider Elias, alors que la course au titre 250cc touche à sa fin

Fonsi Nieto est entré dans un tout nouveau rôle, à l'approche du dénouement de ce championnat du monde 250cc, se mettant au service de son équipier et compatriote Toni Elias pour l'aider à décrocher le titre.

C'est un amusant renversement de situation pour le Madrilène qui, il y a un an, avait reçu l'appui d'Elias dans sa chasse au titre, face à Marco Melandri. Cinquante points restent à prendre et Elias en compte vingt-cinq de retard sur le leader Poggiali. Tout reste donc possible pour le Catalan, et Nieto, premier éliminé des cinq prétendants au titre, suite à de décevants résultats, a commencé à se plier aux souhaits et directives de son patron, Jorge Martínez Àspar. A Sepang, néanmoins, il n'a pu résister, dans le dernier virage, à l'assaut de Poggiali, venu lui arracher d'un souffle la deuxième position.

Nieto a rapidement confirmé, après le GP, la stratégie de course de l'équipe : « Je ne suis pas vraiment content parce que je voulais aider un peu plus Toni, aujourd'hui. J'aurais certainement pu lâcher Poggiali mais ça n'était pas l'objectif, je voulais le ralentir. J'étais convaincu de pouvoir le passer dans le dernier tour et de finir deuxième mais, au final, il m'a devancé d'un rien. Mon pneu avant était détruit et je n'ai pas pu tenir jusqu'au drapeau à damier. »

"Je n'ai pas eu une mauvaise course. Peut-être que j'aurais pu suivre Toni au départ mais je savais que je devais ralentir le rythme du groupe de Poggiali, derrière moi. C'est ce que j'ai réussi à faire. Parfois, je freinais un peu plus dans l'espoir que certains pilotes nous rattrapent mais ils n'étaient pas assez rapides, il était impossible de nous regrouper et Manuel a commencé à s'impatienter. L'équipe a toujours une chance de gagner le championnat et, maintenant, je vais tout faire pour aider Toni à y parvenir."

L'équipe espagnole aimerait bien maintenir le suspense jusqu'au dernier GP de la saison, à Valencia. Une lourde tâche les attend, néanmoins, ce week-end, à Phillip Island, théâtre l'an passé du couronnement de Melandri, s'ils veulent priver l'équipe Aprilia MS d'une nouvelle fête.

Tags:
250cc, 2003, Toni Elias, Pablo Nieto

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›