Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La victoire de Rolfo repousse le final du championnat à Valencia

La victoire de Rolfo repousse le final du championnat à Valencia

La victoire de Rolfo repousse le final du championnat à Valencia

Roby Rolfo a remporté le deuxième GP de sa carrière, cet après-midi, à Phillip Island, après avoir mené de bout en bout.

L'Italien et sa Honda ont réalisé une performance exemplaire et, avec le leader du championnat Manuel Poggiali difficile neuvième, la course au titre se concluera dans deux semaines, à Valencia, dans le dernier Grand Prix de la saison. Rolfo ne compte maintenant plus que sept points de retard sur le pilote Aprilia. Le départ de la course a été donné dans les mêmes conditions mouillées rencontrées par les pilotes 125cc et Rolfo s'est creusé, dès les trois premiers tours, une avance de 8 secondes. Cet écart avec Ant West, solitaire deuxième, a fluctué de 3 à 7 secondes au fil de la course.

Il paraissait clair que les conditions extrêmes pourraient venir bousculer un peu l'ordre du championnat avec un Poggiali péniblement entré dans le top dix et un Toni Elias, pourtant auteur de la pole position, faisant encore moins bien avec une 15ème place. A mi-course, la pluie ayant cessé, le vent a commencé à assécher la piste, avant que le soleil ne fasse son apparition à six tours de l'arrivée, favorisant ainsi l'émergence d'une trajectoire sèche.

Derrière Rolfo et le héros local West, Fonsi Nieto et Randy De Puniet se sont livrés un formidable duel, pendant une vingtaine de tours, pour la dernière marche du podium. Aucun ne paraissait pouvoir prendre l'avantage, jusqu'à ce que De Puniet ne chute, sans gravité, dans l'avant-dernier tour. Franco Battaini a piloté une course remarquable, remontant à travers le peloton après être parti à la faute dans les premiers tours, pour finalement décrocher la quatrième place. Alex Debon termine cinquième, son meilleur résultat de l'année, devant Naoki Matsudo et Erwan Nigon.

Sublime est probablement l'adjectif le plus approprié pour décrire le GP de Seba Porto. L'Argentin est parti droit dans l'herbe dans le premier virage rapide et s'est offert une petite partie de motocross pour garder sa Honda sur ses roues et miraculeusement reprendre la piste un peu plus loin. Reparti derrière le peloton, il ne lui a fallu que cinq tours pour remonter à une incroyable sixième place, avant de finalement abandonner sa machine au sol, alors qu'une nouvelle averse s'abattait sur le circuit, et de rejoindre les stands à pieds.

Poggiali a passé la ligne au neuvième rang, battu sur le fil par Jaroslav Hules, alors qu'Elias a pris la onzième place. L'Espagnol accuse maintenant 27 points de retard mais seulement 25 seront à distribuer à Valencia, mettant ainsi fin à ses espoirs.

Tags:
250cc, 2003, SKYY VODKA Australian Grand Prix

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›