Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi s'impose à Phillip Island, malgré dix secondes de pénalité

Rossi s'impose à Phillip Island, malgré dix secondes de pénalité

Rossi s'impose à Phillip Island, malgré dix secondes de pénalité

Valentino Rossi a décroché sa huitième victoire de la saison (la cinquième dans les six dernières courses) et son 21ème podium consécutif, malgré une pénalité de dix secondes pour dépassement sous drapeaux jaunes.

Cette course MotoGP de Phillip Island, émaillée d'incidents, s'est disputée dans des conditions météo bien différentes de celles des deux autres courses. Le vent et le froid était toujours au rendez-vous, mais l'asphalte détrempé du GP 125cc avait séché et était baigné de soleil.

Le premier tiers de course n'a pas fait faillir la réputation de l'épreuve australienne, un groupe de six pilotes se battant pour les premières positions. Ainsi, Marco Melandri, Nicky Hayden et Valentino Rossi se sont croisés en tête du peloton. Troy Bayliss était également de la partie, avant de chuter dans le quatrième tour. Une ligne blanche glissante, à l'extérieur de l'épingle Honda, a fait sortir la Ducati de la piste, éjectant violemment son pilote. Resté un temps inconscient, Bayliss est indemne mais a été transporté à l'hôpital pour y subir des examens complémentaires.

Au tour suivant, Rossi a passé Melandri dans ce même virage, sans voir les drapeaux jaunes, et s'est vu infliger une pénalité de dix secondes, dont il a été informé quelques tours plus tard, alors qu'il disposait de trois secondes d'avance sur Loris Capirossi, lui aussi sorti des griffes du groupe de chasse. Melandri a, ensuite, chuté à haute vitesse, dans le dernier virage. Nicky Hayden commençait à se montrer menaçant, pointant sa Honda au troisième rang, avant de partir large et de repasser derrière Melandri, Tohru Ukawa, Sete Gibernau et Carlos Checa. Neuf tours après la sortie de Melandri, Checa s'est fait une frayeur mais a pu reprendre la piste, un peu plus loin, pour finalement remonter au huitième rang.

Rossi, après avoir compris qu'il devait prendre dix secondes à Capirossi, a rentré la tête et imprimé un rythme effréné à cette deuxième partie de GP, pour s'imposer, au final, avec 15.2 secondes d'avance. Capirossi ne ménageait pas son pneu arrière dans la ligne droite, pour tenter de recoller, mais son compatriote ne lui a laissé aucune chance. Sitôt la ligne d'arrivée franchie, Valentino a récupéré un drapeau frappé du numéro sept, en hommage à Barry Sheene.

La bagarre entre Hayden et Gibernau, pour la troisième place, a fait rage jusque dans le dernier tour, l'Américain lançant une attaque dans l'une des portions les plus rapides du circuit, pour s'offrir son premier ‘vrai' podium. Pour quatre centièmes de seconde, Repsol Honda a placé ses deux pilotes dans le top trois, le débutant Hayden s'affichant de plus en plus comme le digne successeur de Rossi, si celui-ci décidait de changer d'équipe en 2004. Ukawa est cinquième, seize secondes devant Olivier Jacque et Shinya Nakano. Kenny Roberts, pour Suzuki, a terminé neuvième, devant Makoto Tamada.

Les trois premiers pilotes du championnat, Rossi, Gibernau et Biaggi (17ème à près d'un tour du vainqueur), ne peuvent plus être délogés, alors que la saison ne se terminera que dans deux semaines, à Valencia.

Tags:
MotoGP, 2003, SKYY VODKA Australian Grand Prix

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›