Achat de billets
Achat VidéoPass

Biaggi dans les trois au championnat, pour la cinquième fois

Biaggi dans les trois au championnat, pour la cinquième fois

Biaggi dans les trois au championnat, pour la cinquième fois

Au sommet de la hiérarchie des GP, peu nombreux sont les pilotes plus réguliers que Max Biaggi. L'Italien, quatre fois champion du monde 250cc, a vécu un GP d'Australie cauchemardesque, le week-end dernier, et a terminé au 17ème rang, hors des points, après une chute en début de course. L'avant-dernière manche de la saison l'a, néanmoins, vu s'assurer l'une des trois premières places du championnat, pour la quatrième année consécutive, et pour la cinquième fois dans la catégorie reine.

Le pilote Honda a été sacré Vice-Champion à trois occasions (1998 avec Honda, 2001 et 2002 avec Yamaha) et a terminé la saison 2000 au troisième rang.
Biaggi a remporté douze courses en 500cc/MotoGP et a signé au moins une victoire au cours de chaque saison qu'il a disputée dans la catégorie reine, depuis 1998. Cette année, il est monté sur la plus haute marche du podium à deux reprises et a totalisé sept autres places sur le podium. Hormis son abandon au Sachsenring, son résultat de dimanche dernier est le plus mauvais de sa saison 2003.

« C'est tellement décevant quand de telles choses vous arrivent, mais il est inutile de se mettre en colère parce que ce n'est la faute de personne », expliquait-il. « J'avais pris un bon départ, de la deuxième ligne, et j'étais en tête à la sortie du premier virage. Juste après, je suis parti large et j'ai perdu quelques positions, mais tout allait bien. J'avais un assez bon rythme et je me préparais à me bagarrer avec les gars du groupe de tête ».

« Ensuite, Bayliss est tombé. J'ai vu du sable et des graviers sur la piste mais je n'ai pas eu le temps de réagir et j'ai sali mes pneus. J'ai dû relâcher les freins et partir large. L'herbe était humide et je n'ai pas pu éviter la chute. Je me suis précipité vers ma moto, j'ai sauté dessus et je me suis retourné pour voir qui allait venir me pousser. Il n'y avait personne, tous les commissaires couraient, logiquement, vers Bayliss. Je me suis débrouillé tout seul mais j'ai perdu beaucoup de temps et la machine était endommagée. Du coup, je n'ai pas pu remonter dans les points. J'ai quand-même fini la course, ce n'est pas mon genre de baisser les bras, mais c'est vraiment dommage parce que j'aurais pu monter sur le podium».

Tags:
MotoGP, 2003, Max Biaggi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›