Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Melandri et Hayden, les futures étoiles du MotoGP ont brillé en Australie

Melandri et Hayden, les futures étoiles du MotoGP ont brillé en Australie

Melandri et Hayden, les futures étoiles du MotoGP ont brillé en Australie

La course MotoGP de Phillip Island, dimanche dernier, a été marquée par une nouvelle impressionnante performance du champion du monde Valentino Rossi mais, pour de nombreux spectateurs, le pilotage de Marco Melandri et Nicky Hayden a été bien plus intéressant. Tous deux se sont mesurés à des pilotes plus expérimentés et leur ont disputé les marches du podium.

Avec toute l'impétuosité et l'aggressivité de leur jeunesse (tous deux n'ont qu'une vingtaine d'années), ils se sont annoncés comme les futures vedettes de la discipline. L'attaque de Hayden dans le dernier tour, pour la troisième marche du podium, face à Sete Gibernau, a été un régal à regarder. Le champion du monde 250cc Marco Melandri, tout aussi déterminé et spectaculaire, a offert la véritable première démonstration de son talent et de sa rapidité, en se battant pour la deuxième position en début de course, avant de chuter et de se déboîter l'épaule.

Les deux ‘rookies' ont connu une période d'apprentissage difficile, pour leur première saison MotoGP mais Melandri n'a pas eu seulement des difficultés avec sa Yamaha, il a également dû composer avec les blessures. A commencer par un pied cassé dès la première course de l'année, à Suzuka.

Alors que la valse des transferts n'attend plus que la décision de Rossi pour s'ouvrir, Hayden et Melandri ont commencé à s'affirmer comme les talents que la plupart des constructeurs souhaiteraient s'attacher pour 2004. Hayden devrait très probablement rester chez Repsol Honda. Melandri, lui, est lié à Yamaha mais la question reste avec quelle équipe (et quel équipier).

Melandri a bien conscience que sa course en Australie a été l'un des sommets de sa saison, même si elle s'est mal terminée. « J'étais si content de ma course, avant de tomber. Je suis seulement déçu par mon choix de gomme parce que je voulais utiliser un pneu arrière plus tendre mais c'était impossible. Quand Bayliss a chuté, il m'a touché et j'ai failli perdre le contrôle. Une fois que Valentino a été devant, il était impossible de le rattraper mais j'ai vraiment aimé me battre avec Hayden, Capirossi et Gibernau. Ma machine était beaucoup plus nerveuse en course qu'elle ne l'avait été en qualification et je perdais l'adhérence dans les long virages. Ca s'est finalement terminé par un highside. J'ai tout de suite su que je m'étais déboîté l'épaule et, quand je suis arrivé à la clinique du circuit, ils me l'ont remise en place. En tout cas, j'ai eu une chance fantastique de me battre aux avants-postes, certainement la meilleure de la saison ».

Hayden était naturellement enchanté d'être monté sur son premier podium en championnat du monde, ce qui n'étais qu'une question de temps vu sa bonne forme récente. « Il faut se déplacer à quatre pattes avant de marcher ! J'ai fait un bond en avant, récemment, et j'ai commencé à me battre avec les meilleurs. Je voulais vraiment obtenir un podium à la régulière et, maintenant, c'est fait. C'était génial de mener un GP pour la première fois. Je voulais suivre Valentino et Capirossi mais je n'ai pas pu. J'ai fait une petite erreur en passant sur les graviers, là où Bayliss est tombé, et j'ai perdu quelques places. J'ai continué à attaquer et j'ai passé Ukawa, puis Gibernau dans le dernier tour. Je suis vraiment heureux, d'autant plus que mon père était là pour voir ça ».

Tags:
MotoGP, 2003, Nicky Hayden, Marco Melandri

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›