Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Sept points d'écart avant la dernière manche

Sept points d'écart avant la dernière manche

Sept points d'écart avant la dernière manche

Bien que l'Espagne ne compte plus de prétendant au titre 250cc, après que les espoirs de Toni Elias aient été noyés à Phillip Island, l'intérêt pour le dénouement de ce championnat n'en sera pas moins grand, à Valencia, ce week-end. Manuel Poggiali, en tête depuis la première manche, à Suzuka, aborde cette ultime manche de la saison avec un avantage de sept points sur Roby Rolfo, mais va devoir résister à la pression qui pèse sur ses épaules.

Rolfo n'a jamais mené un championnat, en sept ans de carrière, mais sa victoire en Australie, la deuxième de la saison, lui a permis de revenir à portée de Poggiali, lui donnant ainsi l'opportunité de lui souffler le titre sur le fil. Ce pourrait être, pour Poggiali, le pire des dénouements, après une première saison 250cc remarquable et, alors que l'automne s'installe en Europe, le sanmarinais croisera les doigts pour que la pluie annoncée pour ce week-end ne fasse pas son apparition.

A Phillip Island, Rolfo s'est envolé vers la victoire, devant Ant West, alors que Poggiali se frayait prudemment un chemin juqu'à la neuvième place. La danse de la pluie effectuée par le pilote Honda le samedi soir peut aisément être pardonnée, sachant qu'il ne s'était imposé qu'une fois sur le sec, au Sachsenring. Un tel résutat, dimanche, ferait de lui le premier pilote à décrocher le titre lors de l'ultime manche, sans avoir mené le championnat, depuis Kel Carruthers en 1969.

Mais il lui faudra compter sur un Poggiali bien décidé à ne pas revivre la même déception que l'an passé, lorsqu'il avait laissé échapper le titre 125cc, sur ce même circuit, au profit d'Arnaud Vincent. S'il décroche le titre, il deviendra le premier à réaliser cette performance dès sa première tentative, depuis Tetsuya Harada en 1993, et sera le troisième plus jeune champion du monde 250cc, derrière Marco Melandri et Valentino Rossi.

De son côté, Toni Elias, avec vingt points de retard sur Rolfo, est assuré de terminer troisième du championnat, tandis que Randy De Puniet et Fonsi Nieto, ex-aequo, se disputeront la quatrième place.

Tags:
250cc, 2003, Gran Premio Marlboro de la Comunitat Valenciana

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›