Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le point de vue de Randy Mamola sur le départ de Rossi chez Yamaha

Le point de vue de Randy Mamola sur le départ de Rossi chez Yamaha

Le point de vue de Randy Mamola sur le départ de Rossi chez Yamaha

Après avoir officialisé son départ de Honda, la nouvelle de l'arrivée de Valentino Rossi chez Yamaha était un secret de polichinelle pour le paddock MotoGP. Nous avons entendu cette rumeur circuler même si pendant un moment nous avons essayé de ne pas le croire parce qu'il y avait toujours ce doute qu'il prolonge finalement son contrat avec Honda. Maintenant que tout est confirmé et révélé, je dois dire que c'est une nouvelle fantastique pour le championnat MotoGP - la meilleure chose qui pouvait arriver à notre sport.

Rossi et la RC211V était un duo imbattable comme nous l'avons vu ces deux dernières années. Maintenant le championnat est encore plus ouvert et il y a une grande chance pour que plusieurs pilotes qui sont restés derrière la porte pendant des années en profitent. C'est typiquement ce qu'attendait Max Biaggi depuis des années. Avec Rossi sur une Yamaha et lui sur une Honda, la situation est inversée par rapport à 2002 et Max ne peut pas s'en plaindre.

Cependant, si Biaiggi veut gagner le titre, il doit se faire une place de No1 chez Honda. Il en va de même pour le reste des pilotes officiels Honda – ils ont tous une chance de jouer le titre s'ils peuvent s'octroyer un traitement prioritaire de la part du HRC.

Quand vous voyez le niveau des pilotes comme Max Biaggi, Sete Gibernau, Nicky Hayden, Colin Edwards, Makoto Tamada et probablement Alex Barros si les rumeurs sont vraies - vous vous dites qu'il sera difficile de sélectionner un chef de file.

Nous connaissons tous le potentiel de Max mais nous Sete s'est montré sous son meilleur jour cette année et si vous enlever Rossi de la première place, il aurait gagné huit courses. Il y a également Nicky, qui, s'il continue à progresser comme il l'a fait dans la deuxième moitié de la saison, a une vraie chance.

Barros a gagné deux sur quatre temps en 2002, tandis que Tamada a laissé entrevoir de belles promesses pour ses débuts dans la catégorie reine. Naturellement, nous savons que Colin Edwards est de classe mondiale. Mais du point de vue de Honda, qui aura la priorité ? Dans une bagarre interne, ils se priveraient de points importants et cette situation pourrait profiter à Rossi et les autres.

Cependant, j'ai peur qu'à moins que Yamaha proposent un programme d'essais intensifs pour que Rossi travail cet hiver, ils n'ont franchement aucune chance de gagner le championnat. La semaine dernière j'ai roulé au guidon de la Honda et de la Yamaha, et je dois dire que j'ai un grand respect pour les performances de Carlos Checa. Je ne veux pas comparer les deux motos mais je peux vous dire que je suis stupéfié par les résultats de Carlos au guidon de la M1. Vous pouvez trouver la limite de la moto presque immédiatement, et je ne suis pas étonné que Checa et son équipe aient dû faire beaucoup d'arrangements parfois audacieux pour tenter de rester au contact des Honda cette année. Regardez Barros - il est tombé à quatorze reprises cette saison !.

Personnellement, je pense que ce que Valentino peut faire au maximum, c'est de viser une place sur le podium. C'est à Yamaha de lui fournir quelque chose de compétitif. La situation chez Yamaha face à Honda a laissé une porte ouverte dans laquelle s'est engouffrée Ducati. Malheureusement pour Suzuki et Kawasaki, Ducati a prouvé qu'ils pouvaient rivaliser avec Honda terminant à neuf reprises sur le podium, dont une victoire, pour leur première saison au sommet.

Si Capirossi ou Bayliss peuvent être compétitifs et réguliers dès le premier Grand Prix, alors ils auront une bonne chance de reléguer les pilotes Honda et Yamaha au second pla.

Une chose est sûre, l'hiver s'annonce comme l'un des plus importants en termes d'essais privés et ceux qui auront plus l'esprit à la plage qu'au travail en payeront le prix fort lors de la première manche de la saison en Afrique du Sud.

Tags:
MotoGP, 2003, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›