Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Doohan sur Rossi: "Les affaires sont les affaires"

Doohan sur Rossi: 'Les affaires sont les affaires'

Doohan sur Rossi: "Les affaires sont les affaires"

Mick Doohan parle pour la première fois de la décision de Valentino Rossi, son protégé chez Honda, de quitter ce constructeur pour rejoindre l'équipe rivale de Yamaha. L'Australien qui a remporté cinq titres mondiaux en 500cc avec Honda, durant les années '90, travaille aujourd'hui en tant que directeur sportif au sein du HRC. Mick pense que la décision de Valentino a été motivée par des considérations économiques. Il précise néanmoins que Rossi restera l'homme à battre malgré le fait qu'il va se retrouver au guidon d'une moto n'ayant pas fait mieux qu'une septième place grâce à Carlos Checa.

"Ce qui est bien pour Valentino, c'est que c'est ce qu'il voulait faire. Il a passé de bons moments chez Honda mais finalement, les affaires sont les affaires. Le côté économique a certainement eu plus d'importance que n'importe quoi d'autre dans sa décision de rouler pour une autre équipe," commente Doohan.

"Le challenge pour un pilote qui est dans la position de Valentino est de rester au sommet et de prendre garde que l'environnement est adéquat. Lui est par contre confiant dans le fait de pouvoir réunir tous les éléments pour aller chercher la victoire. Yamaha n'a pas eu de grandes saisons depuis l'époque de Wayne Rainey. Ils n'ont pas remporté un championnat depuis 1992. Valentino sait que j'aurais pu aussi aller chez Yamaha à différentes étapes de ma carrière."

"Ces temps-ci, il semble que Yamaha en a assez de perdre. Ils ont décidé de faire quelque chose et de le faire sérieusement afin de gagner. Ils sont persuadés que Valentino est le pilote qu'il leur faut pour atteindre les résultats qu'ils veulent. Honda restera en très bonne position avec une abondance de bons pilotes. Nicky Hayden est probablement le meilleur atout de Honda pour le long terme mais pour l'instant il n'a pas encore l'expérience nécessaire."

"Le challenge pour les pilotes Honda sera de faire mieux que Valentino qui est très constant, course après course. Honda va aussi devoir poursuivre le développement dans la bonne direction. Nous avons besoin d'un pilote qui peut développer notre moto. Nous avions Valentino lors de ces dernières saisons alors que Yamaha et Suzuki ne l'avaient pas.

"Valentino est toujours l'homme à battre pour le prochain championnat. Il aura peut-être besoin d'un peu de temps pour gagner et dominer comme il l'a fait avec Honda mais sa constance sera son point fort. Pour être franc, je ne pense pas que Yamaha est si loin de Honda. Valentino a gagné beaucoup de courses récemment mais entre la prochaine Honda et la Yamaha ou la Ducati, il n'y aura pas beaucoup de différence.

"Lorsque je roulais, (Luca) Cadalora était chez Yamaha et il disait qu'il fallait une Honda pour gagner mais lorsqu'il est passé chez Honda, ses résultats n'ont pas vraiment changé. Nous avons vu la même chose avec (Max) Biaggi lorsqu'il est passé de Honda à Yamaha et ensuite lorsqu'il est revenu chez Honda.

"Quoi qu'il en soit, je ne suis pas réellement surpris par le départ de Valentino. Comme je l'ai déjà dit, les affaires sont les affaires et Yamaha avait décidé d'engager un pilote vainqueur."

Tags:
MotoGP, 2003, Valentino Rossi, Mick Doohan

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›