Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Garry McCoy est déterminé à prouver sa valeur au MotoGP

Garry McCoy est déterminé à prouver sa valeur au MotoGP

Garry McCoy est déterminé à prouver sa valeur au MotoGP

Le traditionnel chassé-croisé des pilotes en fin de saison, qui s'est ouvert à Valencia et a atteint son sommet cette semaine, quand Yamaha a annoncé s'être assuré les services de Valentino Rossi, a, pour l'instant, laissé l'un des meilleurs pilotes MotoGP sur le bord de la piste. Après avoir refusé de poursuivre avec Kawasaki, Garry McCoy a vu plusieurs guidons de pointe, chez Honda et Ducati, revenir aux vedettes du WSB Colin Edwards et Neil Hodgson. Et, le constructeur japonais semble avoir fermé la plupart des autres portes à l'Australien. En lutte pour le titre il y a trois ans, McCoy a encore en mémoire ses succès à Welkom, Estoril et Valencia ; ce qui rend la situation d'autant plus frustrante pour ‘Gaz', fermement décidé à prouver qu'il mérite sa place au plus haut niveau de la compétition.

« Quand je vois des gars décrocher ces guidons, alors qu'ils n'ont pas fait grand chose en Grand Prix, je suis vraiment écoeuré », confiait McCoy, actuellement chez lui, en Andorre. « Malheureusement, c'est de cette façon que ça marche en ce moment mais ça ne m'inquiète pas seulement pour moi, mais aussi pour d'autres pilotes qui pourraient ne pas avoir la bonne nationalité. Personnellement, je pense avoir suffisamment fait tout au long de ma carrière, et cette année, sur une moto pas compétitive, pour montrer que j'ai le potentiel, si tant est que l'on veuille bien me proposer une bonne machine, dans une équipe de pointe. J'ai de nombreux supporters autour du monde, même quand je suis dernier, ils ont l'air d'apprécier ce que je fais, donc je ne comprends pas pourquoi les personnes importantes n'en prennent pas note».

McCoy révélait ensuite avoir reçu des offres d'autres championnats, tout en reconnaissant qu'à 31 ans, il ne serait pas très judicieux de tenter un coup de poker. « J'ai une option pour rester en MotoGP mais, honnêtement, je ne suis pas sûr que la moto me permette de me battre aux avants-postes. J'ai également eu une offre du Superbike et une d'Amérique, mais les Etats-Unis sont le dernier endroit où je désire aller, parce que je suis maintenant installé en Europe. L'autre problème est, comme chacun en Grand Prix le sait, que si vous partez quelques années, il est encore plus difficile de revenir. Je vais y penser et voir ce qui est le mieux, à la fois sur et en dehors de la piste».

Quelle qu'elle soit, une décision devrait être prise dans les prochains jours, au cours desquels McCoy va se consacrer à son deuxième sport favori. « La station de ski ouvre le 1er décembre, en Andorre, donc je me prépare, je me repose et je nettoie le snowboard ! ».

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›