Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le champion du monde n'arrive pas tout seul: Burgess suit Rossi chez Yamaha

Le champion du monde n'arrive pas tout seul: Burgess suit Rossi chez Yamaha

Le champion du monde n'arrive pas tout seul: Burgess suit Rossi chez Yamaha

Directeur de l'équipe Yamaha, Davide Brivio a confirmé que le réputé chef mécanicien Jeremy Burgess avait choisi de suivre les pas de Valentino Rossi et de le rejoindre chez Yamaha, après deux décennies consacrées à Honda.

Chez HRC depuis 1983, Burgess a remporté neuf championnats du monde, avec Wayne Gardner (un), Mick Doohan (cinq) et Rossi (trois), un palmarès faisant de lui le plus expérimenté des chefs mécaniciens du paddock. Trois autres membres de l'équipe Repsol Honda, qui travaillaient avec Rossi, ont décidé de l'accompagner.

`Jeremy Burgess viendra chez Yamaha, comme chef mécanicien de Valentino, accompagné d´Alex Briggs, Bernard Ansiau et Gary Coleman, trois de ses mécaniciens´, confirmait Brivio, lundi. `Ils vont travailler avec Brent Stephens, l´un de nos hommes, et Matteo Flamigni, notre responsable d'acquisition des données. C'est une décision prise mutuellement par Valentino et Yamaha. Nous avons modifié l'équipe en place pour créer le meilleur environnement de travail possible pour Valentino´.

`Il a une excellente relation de travail avec quelques-uns des hommes actuels et, afin qu'il se sente à l'aise et s'intègre le mieux possible à Yamaha, nous avons bâti autour de lui une équipe réunissant certains de ses mécaniciens 2003. Son équipe sera un mélange du staff technique Yamaha déjà en place avec quelques hommes qui ont travaillé avec lui en 2003´.

Brivio ajoutait que le but de cette équipe, pour sa première année de collaboration, serait de poser de bonnes bases pour jouer le titre en 2005. `Chaque fois que l´on attaque une saison, le rêve est de pouvoir se battre pour le championnat mais l'année 2004 sera consacrée à nouer de bonnes relations de travail et définir la direction à prendre dans le développement de la M1. Nous espérons, ainsi, pouvoir signer quelques victoires et poser les bases pour le futur. Notre objectif pour 2005 sera de remporter le championnat du monde avec Valentino. Bien sûr, Carlos (Checa) connait bien mieux la M1 et devrait pouvoir être au maximum dès l'ouverture de la saison´.

L'Italien reconnaissait aussi que la signature de Rossi était un coup de maitre pour Yamaha, mais également un coup de poker. `Il est vrai que, d'une certaine façon, nous prenons un risque´, expliquait-il. `Avec Valentino en selle sur notre moto, nous ne pourrons trouver aucune excuse pour ne pas être dans le rythme. Nous sommes néanmoins prêts à relever ce défi et nous sommes confiants de pouvoir aligner un bon package, l'année prochaine´.

Alors que Checa sera de retour au guidon à la fin du mois, en Malaisie, la nouvelle équipe ne se réunira que le 20 janvier prochain, à nouveau en Malaisie, lorsque Rossi pourra boucler ses premiers tours de roue avec la M1.

Tags:
MotoGP, 2003, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›