Achat de billets
Achat VidéoPass

Le comité de recherche sur la cause de l´accident mortel de Daijiro Kato publie ses résultats

Le comité de recherche sur la cause de l´accident mortel de Daijiro Kato publie ses résultats

Le comité de recherche sur la cause de l´accident mortel de Daijiro Kato publie ses résultats

Le comité de recherche pour déterminer la cause de l'accident qui a coûté la vie à Daijiro Kato a publié le résultat de leurs recherches lors d'une conférence de presse spéciale à Tokyo vendredi. Dans un document très détaillé qui décrit les résultats des investigations à propos des causes, des procédures d'opérations et les décisions prises par les représentants sont incluses.

Les interrogatoires du personnel de piste, des commissaires, du personnel médical, à l'analyse de la moto - comprenant la suspension, les données moteur et d'accélérateur – ainsi que l'analyse de la moto et de ses pièces (qui s'est déroulée au QG du HRC) et l'analyse de la vitesse du pilotes y sont répertoriés.

Le document décrit avec précision les dégâts subis par la moto de Kato ainsi que ceux de sa combinaison. La cause de l'accident, selon l'opinion du rapport, est la suivante :« Notre l'évaluation de la suspension avant, de la vitesse de la roue arrière, de la suspension arrière de la moto de Kato et les données de vitesse moteur indique que la moto était en première avec le frein avant engagé quant elle a ralenti à l'approche de la chicane».

« Nous présumons que lorsque la glissade de la roue arrière s'est approchée approximativement de 30 %, il a basculé vers la droite tout en se déplaçant vers l'avant pour négocier l'entrée de la chicane. Nous pensons que le soulèvement de la roue arrière et la glissade a réduit la force requise pour maintenir la stabilité du véhicule et ceci a commencé à déstabiliser la moto ».

« Selon les données de bord, nous concluons que l'enclenchement du frein avant a abruptement changé la charge sur la roue arrière, qui s'est soulevée presque entièrement de terre, entraînant un dérapage latéral. Des données sur le changement effectué ultérieurement sur les suspensions confirment que la moto est entrée dans une grande glissade ».

« Nous nous sommes également référés à des images et à des mesures effectuées après la chute de Gibernau lors de la deuxième journée d'essais au Brésil. Ces données nous avons appris que Kato a soulagé le frein dans un effort de contrôler l'instabilité provoquée par la décélération brusque mentionnée ci-dessus».

Le rapport explique ensuite que la moto a été envoyée dans les protections et se poursuit sur la description du choc de la moto avec les barrières et l'envol de Kato.

Le rapport complet d'une vingtaine de pages est un document très détaillé qui décrit les résultats des investigations à propos des causes, des procédures d'opérations et les décisions prises par les représentants sont incluses.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›