Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Suzuki et Yamaha roulent à Sepang

Suzuki et Yamaha roulent à Sepang

Suzuki et Yamaha roulent à Sepang

Suzuki et Yamaha étaient au boulot ce week-end sur le tracé de Sepang en Malaisie. Du côté de Suzuki, c'était le premier test avec les gommes Bridgestone en présence de John Hopkins et du pilote d'essais, Kosuko Akioshi.

« Je ne savais pas trop à quoi m'attendre » avouait Hopkins qui a utilisé une GSV-R 2003 en attendant le nouveau prototype en construction au Japon. « J'ai été agréablement surpris de découvrir que les pneus fonctionnent vraiment bien. Cela est encourageant pour cet hiver».

« J'ai été impressionné lors des premiers tours, les pneus sont si importants. D'emblée, l'adhérence était très bonne et quand nous avons commencé à augmenter le rythme, les pneus sont restés constants. J'ai pu signer des temps au tour très compétitifs par rapport au début de la saison dernière. Il va être très intéressant de travailler avec ces gars là ».

L'équipe Fortuna/Yamaha a terminé ses trois journées d'essais organisées sur le circuit de Sepang. Un programme qui avait été interrompu vendredi à cause du mauvais temps mais qui s'est poursuivi sans encombre pour Carlos Checa. L'Espagnol a continué son travail de développement au guidon de la dernière spécification de la Yamaha apparue à Valencia ainsi que sur un châssis ‘standard'. Carlos a aussi participé à un travail d'évaluations pneumatiques pour le compte de Michelin en compagnie de Norick Abe et Norihiko Fujiwara. Un test du système d'injection d'essence Magneti Marelli était également au menu.

« Je suis fatigué ! » commentait Checa à l'issue de sa dernière journée de travail. « Hier, c'était mieux que vendredi et cela s'est encore amélioré aujourd'hui. J'ai testé de nouveaux pneus avants avec le châssis 2003 et le nouveau châssis. J'en suis très satisfait car j'ai pu fournir de bonnes informations aux ingénieurs de Michelin et de Yamaha sur les avantages et les points faibles des combinaisons de pneus avec les deux châssis ».

« Mes meilleurs temps au tour étaient corrects mais je me suis plus concentré sur les infos que le chrono. Je pense que nous avons encore quelques progrès à faire sur le plan du châssis et du moteur mais nous avons une bonne base de départ pour nos prochains essais ici en Janvier. L'année prochaine, cela ne va pas être facile et vous ne savez jamais jusqu'à quel point vos adversaires vont progresser».

« Quoi qu'il en soit, nous sommes sur la bonne voie. Je vais en Italie la semaine prochaine pour travailler sur mes cuirs avec Alpinestars puis pour participer à la course de Supermotard à l'occasion du Bologna Motorshow. Je ferais un crochet par l'Angleterre après cela puis j'irai probablement rendre visite à ma famille en Espagne pour Noël. Pour les fêtes de fin d'année, je vais skier en France ou en Italie. Je dois me détendre un peu avant l'année prochaine ! ».

Directeur de l'écurie, Davide Brivio se disait également satisfait des essais menés en Malaisie. « Carlos a travaillé vraiment très dur et nous sommes heureux des progrès réalisés » affirmait-il. « Il a fait quelques simulation sur la distance d'un Grand Prix avec les nouveaux pneus Michelin. Abe et Fujiwara nous ont beaucoup aidés avec les nouveaux pneus et sur le système Magneti Marelli. L'un dans l'autre, c'est un bon point de départ pour 2004».

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›