Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les premières impressions des camps Honda et Kawasaki à Sepang

Les premières impressions des camps Honda et Kawasaki à Sepang

Les premières impressions des camps Honda et Kawasaki à Sepang

Max Biaggi (Honda) : « J'aime les conditions, ici, en Malaisie, chaudes et humides, quand vous n'avez pas trop de choses à tester, c'est une bonne préparation physique. Nous travaillons, ici, sur une seule machine, en attendant les nouvelles, et nous testons principalement les suspensions et les pneus ».

Sete Gibernau (Honda) : « Nous avons essentiellement travaillé sur les pneus, aujourd'hui, avec les avant de 17 pouces. Pour la suite, nous nous pencherons certainement sur les suspensions et d'autres petites choses, mais je suis satisfait de cette journée».

Makoto Tamada (Honda) : « Nous n'avons pas vraiment travaillé sur les pneus, comme je m'y attendais, mais plus sur les réglages d'ensemble de la machine, ce qui a donné de bons résultats. La suite de ces essais sera consacrée, avant tout, aux pneus».

Colin Edwards (Honda) : « Nous avons un peu travaillé sur les réglages, qui ne sont pas tellement différents de ceux de Valencia, et avons un peu joué avec des jantes différentes, en collaboration avec Michelin. En ce qui concerne mon adaptation, Honda a un certain caractère et, que ce soit en Superbike ou MotoGP, on retrouve les mêmes caractéristiques, donc ce n'est pas un problème pour moi. Il faut juste se remettre dans le bain».

Nicky Hayden (Honda) : « C'est génial d'être de retour en selle et d'ouvrir à nouveau les gaz, après une longue pause. Je n'ai pas eu de problème particulier avec ma main, elle est juste un peu faible, mais ce n'est pas étonnant. Une assez bonne première journée».

Tohru Ukawa (Honda) : « La moto est agréable, et physiquement je suis OK, mais il va juste falloir un peu de temps pour s'habituer. Il reste encore deux jours et j'espère bien finir par un bon chrono. »

Shinya Nakano (Kawasaki) : « Après cette petite séance d'essais, je trouve que la Kawasaki est une machine très compacte, mais très puissante. Nous devons maintenant trouver un bon équilibre et la régler pour qu'elle soit plus stable au freinage». /p> Alex Hofmann (Kawasaki) : « J'ai commencé avec la vieille moto parce que nous voulions d'abord évaluer quelques modifications avant de passer, demain, sur la nouvelle. J'ai quand même réussi à améliorer mon meilleur tour sur ce circuit. La constance des pneus Bridgestone est impressionnante».

Tags:
MotoGP, 2003, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›