Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Sacchi commente l'arrivée de Dall'Igna et présente les objectifs de Derbi-Gilera pour 2004

Sacchi commente l'arrivée de Dall'Igna et présente les objectifs de Derbi-Gilera pour 2004

Sacchi commente l'arrivée de Dall'Igna et présente les objectifs de Derbi-Gilera pour 2004

Le groupe Derbi-Gilera a annoncé, cette semaine, l'arrivée, au sein de son département compétition, de Luigi Dall'Igna, ingénieur auparavant responsable du projet Aprilia RS3 MotoGP. La signature du prestigieux technicien Italien a été assurée pour poursuivre l'évolution des nouvelles machines, dont le potentiel a été aperçu en deuxième partie de saison, grâce au succès de Jorge Lorenzo. La division course du groupe, basée à Mollet (Barcelona), poursuit actuellement son intense programme de travail, afin de préparer au mieux les armes qu'elle fournira aux pilotes pour la saison 2004. L'occasion pour Giampiero Sacchi de se confier à motograndprix.com.

« Je peux voir que chacun dans l'équipe fait preuve de beaucoup d'enthousiasme », expliquait-il. « Le recrutement de Luigi Dall'Igna a renforcé notre confiance, et tous ceux qui sont liés à l'équipe sont ravis qu'il vienne nous faire partager son savoir. C'est un professionnel, il a beaucoup d'expérience et je suis enchanté qu'il soit venu travailler ici. Plus tard, les choses pourraient se compliquer mais, pour l'instant, je ne peux rien demander de plus à ce groupe».

Dall'Igna rejoindra un département qui était, jusque-là, seulement dirigé par le Belge Olivier Liegeois. Sacchi explique que l'expérience combinée des deux ingénieurs profitera énormément au projet. « Leurs connaissances doivent être notre guide. Ici, peu importe qui est le patron ou qui a ce petit plus d'autorité, tous deux apporteront leur touche. Si nous pouvons combiner leurs talents, nous aurons une combinaison très solide».

Giampiero Sacchi se montre assez clair quant aux ambitions de son équipe pour 2004 : commencer comme ils ont terminé la saison dernière. « Cette équipe a beaucoup appris, pas seulement du dernier tiers de la saison 2003, mais aussi de tout ce qui s'est passé jusqu'à aujourd'hui. L'expérience de l'année passée est très utile. Nous avons beaucoup d'idées mais je ne sais pas si nous aurons assez de temps, d'ici le début de la saison, pour travailler sur tout ce que nous voudrions. En ce qui concerne nos ambitions, il est évident qu'avec un tel ensemble, et tout le soutien d'un groupe, nous ne voulons pas faire de la figuration. Nous voulons gagner et nous nous présenterons à chaque course pour satisfaire ce désir».

« Nous travaillons dans tous les domaines et avons dédié une partie de notre usine à la production de notre propre châssis. Avant, nous devions les envoyer en Angleterre pour les faire modifier. Maintenant, nous perdons beaucoup moins de temps. Au-niveau du moteur, nous développons de nouvelles pièces qui devraient être disponibles en cours de saison».

Concernant les pilotes qui défendront les couleurs rouges en 2004, Sacchi commentait : « Nous avons monté une équipe intéressante, très professionnelle et avec les pieds sur terre. Chez Gilera, nous disposons de l'expérience de Perugini et de la jeunesse de Fabrizio Lai ; du côté Derbi, nous pouvons compter sur deux jeunes pilotes talentueux. Lorenzo a montré, en 2003, qu'il avait ce qu'il faut, et Angel Rodriguez avait soif de prouver sa valeur, opportunité que nous lui avons offerte. Il sera intéressant de voir qui émergera, cette saison».

Le manager Italien expliquait ensuite qu'il n'avait pas été surpris par ‘l'explosion' de Lorenzo en fin de championnat, ni par le manque de résultats d'Alzamora. « Tout le monde considère maintenant que Lorenzo est un très bon pilote. Nous, nous avons toujours cru en lui, même quand il était encore trop jeune pour courir. Evidemment, nous étions conscients qu'un tel jeune pilote a besoin de temps pour apprendre...ses résultats et sa progression ont confirmé son potentiel, mais je ne peux pas dire que nous ayons été surpris. En ce qui concerne Emilio, je n'ai que des mots de remerciements pour lui, c'est un grand pilote et un grand bonhomme. Je regrette surtout que les choses ne se soient pas mieux passées et qu'il n'ait pas pu connaitre de meilleurs moments avec notre équipe».

Tags:
125cc, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›