Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Suzuki, Kawasaki et Moriwaki quittent Sepang avec de grands espoirs

Suzuki, Kawasaki et Moriwaki quittent Sepang avec de grands espoirs

Suzuki, Kawasaki et Moriwaki quittent Sepang avec de grands espoirs

Après le départ de Honda, la nuit dernière, un trio d'équipes a achevé, vendredi, ses essais sur le circuit de Sepang. Suzuki, Kawasaki et Moriwaki ont réalisé des essais positifs et ont enregistré des résultats satisfaisants au terme de leur quatrième et dernière journée de travail. Tous attendent maintenant avec impatience leur prochaine séance d'essais, qui aura lieu sur cette même piste, dans deux semaines.

Après avoir fait part de sa déception, au cours de la séance de jeudi, en expliquant librement aux journalistes la frustration ressentie par son équipe, John Hopkins avait retrouvé le sourire, aujourd'hui, assurant que Suzuki « avait fait un grand pas en avant » et atteint les buts qu'elle s'était fixé. « Ce matin, j'ai pu tourner dans les 2'03s, ce qui était notre objectif en arrivant à ces essais. Kenny et moi commençons à penser que Suzuki s'est, enfin, décidé à tout faire pour que ça marche, et les modifications apportées à la moto au cours de l'hiver commencent à faire leurs preuves».

Le jeune Californien, qui s'est envolé immédiatement après les essais pour assister au Crossover Challenge, organisé à l'occasion du SXGP de San Diego., ajoutait :« Grâce à des changements au bras oscillant et au châssis, la machine est bien plus facile à piloter. L'équipe commence à retrouver de la motivation et c'est un moteur supplémentaire pour nous».

A côté du garage Suzuki, les vertes Kawasaki ont achevé leur travail sur la satisfaction des deux pilotes Shinya Nakano et Alex Hofmann, heureux d'avoir réalisé leurs premiers essais de l'année. Hofmann confiait : « c'est un réel plaisir de piloter cette moto. Avant, la précédente version donnait la sensation de ne pas avoir grand chose de plus à donner, mais avec la nouvelle, tout se passe bien. Et on sait que plus on passera de temps dessus, plus elle progressera. Elle est fantastique à regarder, et autant à piloter. Les pneus Bridgestone marchent bien et je suis vraiment impatient d'attaquer cette saison».

De son côté, Andrew Pitt devait essuyer les gouttes de sueur coulant sur son front, après avoir effectué un travail d'endurance au guidon de sa Moriwaki Dream Fighter. L'Australien était exténué après deux jours passés à enchainer les run de 16 tours. Vendredi, il a bouclé une nouvelle série de trois simulations de course, dont les effets se sont fait ressentir. « Je suis épuisé, c'est un travail difficile par cette chaleur. Je suis néanmoins satisfait de ce que j'ai vu. Le moteur est fantastique, tellement souple qu'il en parait lent. Le reste de la moto l'entoure parfaitement, c'est une bonne combinaison. Nous devons travailler sur les pneus, ils ne tiennent pas et n'offrent pas assez de grip, à l'avant comme à l'arrière. Dunlop travaille là dessus et j'espère voir quelque chose rapidement».

Le circuit est maintenant libre pour Yamaha, qui entamera sa première séance d'essais demain matin. Comme chacun le sait, il s'agira des premiers essais de Valentino Rossi. Le circuit et l'hôtel tout proche bruissent déjà, journalistes et photographes venant chercher leurs accréditations pour des essais qui se dérouleront derrière des portes closes. MotoGP.com est à Sepang pour ne rien vous faire manquer des essais de Rossi. Vous pourrez même bénéficier d'une couverture vidéo. Plus de détails dans la Bzone.

Tags:
MotoGP, 2003, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›