Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Difficile premier test pour McWilliams alors que Byrne poursuit son éducation chez Aprilia

Difficile premier test pour McWilliams alors que Byrne poursuit son éducation chez Aprilia

Difficile premier test pour McWilliams alors que Byrne poursuit son éducation chez Aprilia

Jeremy McWilliams a passé un mauvais moment aujourd'hui à Valencia lors de sa première journée d'essais pour Aprilia.

L'Anglais a débuté la préparation de la saison 2004 sous le soleil de Valencia et en compagnie de son compatriote Shane Byrne. McWilliams qui a rejoint la marque italienne avec laquelle il avait signé sa première et seule victoire lors du Grand Prix de Grande-Bretagne 2001, est tombé deux fois aujourd'hui.

McWilliams a néanmoins bouclé 62 tours, le plus rapide en 1'37", ce qui n'est qu'à une seconde du meilleur chrono signé au guidon de sa Proton, lors du Grand Prix qui s'était déroulé ici en novembre dernier et qu'il avait terminé en 12ème position. C'est lors de cette course, que ce pilote de 40 ans avait piloté une moto de compétition pour la dernière fois.

"Ce fut une dure première journée. J'ai un peu roulé, faisant même un peu de cross cet hiver mais je n'étais plus remonté sur une moto de GP depuis la dernière course, il y a trois mois. Cela m'a pris quelques heures pour me réadapter. Je n'avais pas une bonne position sur la moto et c'était difficile, surtout au freinage. L'Aprilia a une triste notoriété et je dois reconnaître qu'elle n'est pas usurpée. La moto est très agressive et la puissance est incroyable. Note problème est aujourd'hui d'essayer de l'apprivoiser et d'aller dans la bonne direction. Le châssis a le potentiel nécessaire pour que nous y arrivions. Je suis impressionné mais il nous faudra encore un peu de temps pour que tout fonctionne convenablement."

Shane Byrne, champion britannique de superbike et novice en MotoGP, a bouclé 90 tours du circuit espagnol. C'était son troisième roulage sur l'Aprilia. L'Anglais a avoué qu'il essayait toujours de s'adapter à la vitesse mais malgré cela il a été près de deux secondes plus rapide que son équipier.

"Tout comme Jeremy, je n'avais plus roulé depuis un mois ou deux et il s'agissait donc de me réadapter à la vitesse et pour être honnête, je n'arrive toujours pas à m'y faire. C'est mon troisième test mais c'est toujours ma première motoGP et c'est assez différent du superbike. Lors des tout premiers tours je me suis écrié que c'était stupidement trop rapide mais par la suite, j'ai pu trouver le bon rythme. A la différence de Jeremy, je n'ai aucune expérience de ce genre de moto et je dois donc juste essayer de la développer."

Ces deux pilotes utilisaient des motos 2003 avec quelques modifications alors que le pilote d'essai Mario Lucchi se consacrait au développement de la nouvelle moto qui sera confiée à McWilliams et Byrne lors des prochains essais privés de Sepang en février. L'équipe Aprilia poursuit ses essais demain.

1. Shane Byrne: 1.35.13 - 90 tours
2. Marcellino Lucchi: 1.36.30 - 58 tours
3. Jeremy McWilliams: 1.37.00 - 62 tours

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›