Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

De Angelis revient sur des débuts positifs avec l'Aprilia 250cc

De Angelis revient sur des débuts positifs avec l'Aprilia 250cc

De Angelis revient sur des débuts positifs avec l'Aprilia 250cc

La semaine dernière a été plutôt intense, et productive, pour Alex De Angelis, qui a fait ses grands débuts au guidon d'une machine 250cc, mardi à Jerez, pour approcher, quelques jours plus tard, le record du tour du circuit de Valencia. Vice-champion du monde 125cc la saison dernière, le grand De Angelis parait bien mieux taillé pour la 250cc et, après avoir tourné à trois dixièmes de son collègue Sebastian Porto, passé sous le record du tour, il confiait se sentir bien plus à l'aise.

« Je dois dire que piloter la 250 est une expérience intéressante et excitante », expliquait le Sanmarinais. « La 250 est plus rapide que la 125, on s'en rend compte tout de suite. C'est une sensation étrange, au début, parce que l'accélération est très forte et il faut être prudent. Mais, ensuite, on s'y habitue et après trois ou quatre tours on peut commencer à glisser et à s'amuser. »

Originaire de Saint Marin, Alex, qui arrive de la 125 pour rejoindre l'équipe d'usine Aprilia 250cc, sait qu'il ne pourra éviter les comparaisons avec son compatriote Manuel Poggiali, sacré en 2003 dès sa première tentative. Mais Alex, qui fêtera ses 20 ans à la fin du mois, confie que ses objectifs pour sa première saison sont plus que modestes.

« Manuel s'est imposé immédiatement, il a remporté la première course et a été compétitif dès le début », explique t'il. « Cette année, la saison débute un peu plus tard, ce qui me laisse plus de temps pour faire des essais et me familiariser avec la moto. C'est le plus important. Pour l'instant, je pilote avec une configuration standard et nous allons devoir travailler pour adapter la moto à mon style de pilotage ».

« Je ne me suis pas fixé d'objectif précis, pour l'instant je ne pense qu'à découvrir la moto et à surmonter les difficultés, qui ne manquent pas. Il semble néanmoins que j'aie été assez rapide dès le début, mais nous devons attendre la suite. Je suis ambitieux mais je veux simplement progresser au fil de l'année».

Dans sa quête de succès, De Angelis pourra compter sur le soutien précieux d'Aprilia, un petit plus dont il est bien conscient. « Il est extrêmement important pour moi d'avoir le soutien de l'usine. Tout pilote a besoin de trouver sa propre direction et, pour ça, je vais bénéficier de l'aide d'Aprilia. C'est la chose la plus importante pour moi».

Tags:
250cc, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›