Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jordi Carchano se prépare à faire ses premiers pas dans le championnat du monde

Jordi Carchano se prépare à faire ses premiers pas dans le championnat du monde

Jordi Carchano se prépare à faire ses premiers pas dans le championnat du monde

Jordi Carchano est le dernier espoir espagnol à arriver sur la scène du championnat du monde 125cc. Le Catalan de 19 ans est un habitué du très relevé championnat espagnol CEV et confie que le passage en Grand Prix est un pas important pour lui, d'autant plus qu'il disputera sa première saison sous la houlette de Massimo Matteoni, aux côtés de l'expérimenté pilote Italien Mirko Giansanti.

« Je sais très bien que je suis nouveau sur la scène des Grand Prix et que j'ai une longue route devant moi, mais je suis très excité par cette nouvelle étape de ma carrière. Je veux apprendre le plus possible et progresser rapidement », expliquait le jeune pilote. « Tout est nouveau et extrêmement professionnel mais je suis prêt à relever le défi. J'ai commencé à courir il y a seulement trois ans et je ne suis passé par aucune série de promotion. Je pense que ma progression a été bonne, sachant que j'ai commencé plus tard que les autres pilotes et que je suis arrivé là à force de travail et d'enthousiasme».

« Evidemment, tout le monde sait qui est Matteoni », continue Carchano, qui a disputé, pour l'Italien, les deux dernières manches du CEV. « C'est un grand technicien, il a remporté des titres et fait avancer beaucoup de pilotes. Je sais qu'il est exigeant mais lui-même travaille très dur. Je me sens très à l'aise de travailler avec lui et toute son équipe. J'ai également noué de bonnes relations avec Mirko Giansanti et je pense que je peux apprendre beaucoup de lui».

Concernant sa dernière saison dans le CEV, série qui a amené de nombreux pilotes en GP, Carchano commentait : « J'ai pris la cinquième place finale et j'aurais pu faire mieux si je n'avais pas eu quelques problèmes mécaniques dans les premières courses. Sans compter mes chutes à Jarama, alors que j'étais en bagarre pour le podium, et la troisième place perdue à Albacete. Je ne me plains cependant pas, parce que j'ai engrangé beaucoup d'expérience, et l'opportunité de disputer les deux dernières manches sur l'Aprilia Matteoni en vue de la saison 2004 m'a fait oublier les résultats précédents. Même en passant de Honda à Aprilia, et en courant pour une nouvelle équipe, j'ai pris la quatrième place de la dernière course, à Jerez, donc je pense pouvoir être satisfait de la situation».

Tags:
125cc, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›