Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Colin Edwards : "ne soyez pas étonné si je suis champion du monde"

Colin Edwards : 'ne soyez pas étonné si je suis champion du monde'

Colin Edwards : "ne soyez pas étonné si je suis champion du monde"

Personne ne peut accuser Colin Edwards de manquer d'ambition ou de confiance en lui. Après ses deux titres mondiaux en Superbike avec Honda et un baptême difficile en MotoGP en Aprilia, Edwards est maintenant armé pour retrouver les chemins de la gloire après son retour sous les couleurs du constructeur nippon. Dans une interview avec Motogp.com lors des derniers essais à Sepang, le charismatique américain annonce la couleur sans détour :

Q : Vous entamez les essais pour la saison 2004 avec Honda, mais premièrement, comment se sont passées les ?

CE : « Je suis en plein milieu d'une période de vacances à l'heure actuelle ! J'ai eu une théorie qui est qu'en retournant dans les montagnes aux USA, cela pourrait m'aider pour ces essais en Malaisie mais cela ne semble pas fonctionner très bien ! Je suis resté en forme au cours de l'hiver mais je dois encore progresser en faisant du motocross et de la musculation».

Q : Les gens peuvent-ils attendre de belles choses de votre part en 2004 maintenant que vous êtes de retour chez Honda ?

CE : « Naturellement, je n'espère rien de moins. Le HRC a une certaine manière de travailler et de dicter qui disposera de quel matériel. A mon avis, la moto est si compétitive qu'à moins qu'une autre marque prennent véritablement le dessus, nous serons dans le coup»

Q : Quelle est votre impression sur le niveau de vos adversaires ? CE : « Cela ne dépend pas de moi ! Honnêtement, nous ne savons pas et nous devrons attendre de voir. Evidemment, nous aurons le meilleur équipement disponible au début et on verra à partir de là».

Q : Que pensez-vous du passage de Rossi chez Yamaha ?

CE : « C'est impressionnant. C'est ce dont notre sport, Yamaha et lui avaient besoin. Il y avait un grand point d'interrogation pour savoir qui de Honda ou Rossi était le meilleur. Je l'admire presque autant pour cette décision que pour ce qu'il a réalisé en piste. Quand vous dominez, il est difficile de jeter cela par la fenêtre pour de recommencer quelque chose. Ce sera intéressant».

Q : Sur quels secteurs de la moto travaillez-vous le plus afin d'être prêt à monter sur le podium du tout premier Grand Prix ?

CE : « Le plus important à l'heure actuelle est de stopper les vibrations de l'embrayage. Je sens que je perd une demi-seconde, si ce n'est pas plus dans certain virage.C'est quelque chose sur lequel nous devons travailler plus et où il nous faut obtenir plus d'aide de la part des japonais. Certains autres pilotes s'y sont accoutumés depuis une année et l'acceptent ainsi. J'apprends comment m'y adapter ! ».

Q : Sete a créer une certaine surprise la saison passée. Pouvez-vous envisager de faire pareil cette année ?

CE : « Je pense qu'un bon nombre de gens sous-estiment Sete. Quand il est revenu d'une année difficile avec Suzuki, personne ne lui donnait vraiment une chance de réussir. Travailler avec lui et avoir entendu ses commentaires me persuade qu'il est capable de faire gagner une moto, il n'y a aucun doute à ce sujet. Personnellement, cela ne me surprendrai pas s'il gagnait le championnat du monde. De mon côté, j'ai gagné deux titres en Superbike et je roule pour gagner ».

Tags:
MotoGP, 2003, Colin Edwards

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›