Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les réactions des camps Honda et Yamaha au terme des essais de Sepang

Les réactions des camps Honda et Yamaha au terme des essais de Sepang

Les réactions des camps Honda et Yamaha au terme des essais de Sepang

Max Biaggi (Honda) : « Une nouvelle bonne journée pour moi, j'ai montré que je pouvais être rapide dans ces conditions difficiles, et régulièrement en plus, donc c'est une bonne chose. Le pneu avant Michelin de 16.5 pouces me donne une grande confiance en l'avant de la moto, ce qui est vraiment important pour un pilote. Je l'adore ! Maintenant, l'important est de rééditer la performance à Phillip Island. Ce sera bien de changer un peu de décor, et j'ai hâte d'aller rouler là-bas ».

Sete Gibernau (Honda) : « Chaque jour, nous avons pu faire exactement ce que nous voulions et, aujourd'hui, je suis plus que satisfait de la façon dont se sont déroulées les choses. Nous voulions boucler la distance d'une course, où nous en approcher au maximum, et nous avons facilement parcouru les 21 tours, en étant un peu plus rapide que nous ne l'avions été en course. Mais c'était tout seul, sans le stress et la pression d'une course. Ca me réjouit, c'est ce que nous voulions. Nous avons enchainé les tours en 2'02s et c'est pourquoi je suis content, nous voulons être prêts dès la première course. J'hésite encore entre deux avant de 16.5 pouces, mais j'ai fait cette simulation de course avec celui que j'aime le moins, ce qui est intéressant.».

Colin Edwards (Honda) : « Quand on arrive sur une nouvelle moto, il faut partir de zéro et il est essentiel d'engranger le plus d'informations possibles. Comme ça, quand on arrive à la première course, on sait ce qu'il faut faire, ce qu'il y a à changer et quels réglages on cherche. Pour l'instant, j'amasse les données. Fabrizio (Cecchini, chef mécanicien) écoute mes commentaires et me conseille sur la direction à prendre, généralement ça m'aide à progresser».

Alex Barros (Honda) : « Ces quelques jours ont été difficiles pour moi ; mais ça m'a fait du bien de remonter sur une moto après aussi longtemps. Je suis courbaturé et fatigué. Nous appliquons de la glace sur mon épaule et ça aide. Je commence à reprendre confiance et je suis content d'être de retour chez Honda. Même si je dois retrouver les points de référence, c'est une moto agréable à piloter. J'ai plus de feeling sur la Honda – les pneus, la suspension. Je n'ai pas trop roulé avec l'avant de 16.5 pouces donc il est trop tôt pour se prononcer. Le set-up n'est pas parfait mais je sens que je progresse de jour en jour. Mes temps au tour sont réguliers et ils s'amélioreront avec ma condition physique. Les tendons doivent se remettre naturellement donc il me faudra du temps pour retrouver 100% de ma forme. C'est l'objectif pour le début de la saison».

Valentino Rossi (Yamaha) : « La nouvelle spécification moteur nous a permis de beaucoup progresser parce que je peux accélérer plus facilement et cela me donne plus de tours en première. Ce n'est que le premier prototype donc il reste encore beaucoup de travail à faire et nous n'avons pour l'instant pas assez de chevaux. Je pense que si je n'avais pas eu à finir un peu tôt, j'aurais pu être plus rapide. Phillip Island sera un test très important parce que nous avons besoin de comprendre combien de temps il faut à la moto pour s'adapter à un nouveau circuit ; la Yamaha a la réputation de nécessiter beaucoup de changements à chaque fois qu'elle arrive sur un nouveau circuit. Mais, bien sûr, c'est une autre histoire quand vous avez trois jours d'essais pour travailler sur les réglages, et seulement trois heures pendant un week-end de course. Nous allons nous rendre à Phillip Island avec nos réglages actuels et voir comment nous nous débrouillons».

Carlos Checa (Yamaha) : « J'avais de grands espoirs pour aujourd'hui et, malheureusement, je n'ai pas réussi à obtenir ce que je voulais, signer régulièrement des temps rapides. J'ai amélioré mon chrono d'hier et ce n'est pas une mauvaise performance, mais ce n'est pas ce que nous attendions. Nous avons essentiellement travaillé sur une variété de pneus Michelin et n'avons pas fait beaucoup d'autres changements sur la moto. J'ai hâte d'aller à Phillip Island parce que c'est un beau circuit. Nous sommes restés très concentrés, ici, et avons travaillé vraiment dur, et nous ferons de même là-bas».

Marco Melandri (Yamaha) : « J'ai commencé à me sentir mieux à deux tours de la fin. Pour être honnête, j'ai eu quelques problèmes tout au long de la journée, et nous avons fait beaucoup de changements tout au long de ces essais, et pas tous dans la bonne direction ! Aux alentours de 15 heures, nous avons trouvé une meilleure solution, mais nous avons déjà passé six jours ici et nous sommes toujours loin de là où nous voulions être. J'étais plus rapide à la fin et je pense qu'avec ces réglages ce sera mieux la prochaine fois que nous viendrons à Sepang. Je suis heureux de ne pas être tombé et d'aller maintenant à Phillip Island. J'espère être meilleur là-bas ! ».

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›