Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Ducati satisfaite de son travail de pré-saison

Ducati satisfaite de son travail de pré-saison

Ducati satisfaite de son travail de pré-saison

Au soir de sa dernière journée sur le circuit de Phillip Island, l'équipe Ducati Marlboro pouvait se féliciter d'avoir réalisé tout le travail prévu sur la nouvelle Desmosedici GP4 et d'avoir récolté des informations essentielles au développement de son V4. Troy Bayliss et Loris Capirossi ont tous deux abattu une somme de travail conséquente au cours de ces trois jours d'essais, l'équipe expliquant qu'ils avaient évalué plusieurs set-up radicalement différents et n'avaient pas cherché la performance pure. Après six jours de travail sur la nouvelle machine, à Sepang puis Phillip Island, les deux pilotes se montraient satisfaits des progrès accomplis dans leur recherche d'un set-up plus équilibré, qui leur servira de référence sur tous les circuits.

« Je suis assez satisfait de la façon dont les essais se sont déroulés », déclarait Capirossi, au terme de la dernière journée à Phillip Island. « J'ai signé mes meilleurs tours dans la matinée, alors que dans l'après-midi j'ai perdu un peu de feeling sur l'avant. Nous avons beaucoup travaillé ces deux dernières semaines. La GP4 est une nouvelle moto, qui n'en est qu'au début de son développement, mais elle nous donne déjà beaucoup de satisfaction. »

Bayliss, comme Capirossi, a passé beaucoup de temps à se familiariser avec le nouveau pneu avant Michelin de 16.5 pouces. L'Australien confiait que l'adaptation ne se passait pas si bien qu'il l'espérait. « Nous avons essayé tout un tas de réglages, mais je n'arrive pas à me faire à l'avant de 16.5 pouces. Nous avons beaucoup travaillé en six jours. Les chronos ne sont pas tout à fait à la hauteur de mes attentes mais ce n'est pas le plus important à ce stade. Ces essais étaient destinés à développer la moto et à trouver le meilleur set-up possible. »

L'équipe Ducati Marlboro va maintenant regagner l'Europe, où les ingénieurs, dirigés par Filippo Preziosi, analyseront les informations engrangées pendant ces essais. L'écurie italienne sera ensuite de retour en piste les 6 et 7 mars, à Valencia.

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›