Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Honda domine la dernière journée d'essais à Phillip Island

Honda domine la dernière journée d'essais à Phillip Island

Honda domine la dernière journée d'essais à Phillip Island

La dernière étape du marathon des équipes MotoGP, entamé la semaine dernière en Malaisie, s'est achevée aujourd'hui sur le circuit de Phillip Island. Honda a, une nouvelle fois, offert une large démonstration de supériorité pour asseoir son autorité sur ses rivaux. Tout comme à Sepang, les pilotes du constructeur Japonais, en pleine confiance, se sont aisément installés au sommet des feuilles de temps, Max Biaggi emmenant le peloton avec une meilleure performance d'1'30.21. Quatre des cinq poursuivants du Romain sont des pilotes Honda, le seul ‘intrus' étant le champion du monde Valentino Rossi, au guidon de sa Yamaha.

« Je suis vraiment content de mon chrono et je suis satisfait du travail effectué », commentait Biaggi. « Je me sentais bien sur la première moto mais elle a un gros problème de dribble. Et sur la deuxième, c'est l'inverse : il n'y a pas de dribble mais je ne suis pas à l'aise ! Nous avons plus ou moins fait un mélange de ces deux machines pour trouver un compromis et j'ai pu boucler une simulation de course de 25 tours. Nous avons décelé un défaut structurel sur l'une des deux motos et ceci devrait être résolu pour les prochains essais. »

Les duettistes Colin Edwards et Sete Gibernau, deuxième et troisième respectivement, ont également effectué des simulations de course dans la matinée. Ils étaient tellement heureux des résultats qu'ils ont remballé dès la mi-journée.

Leurs adversaires Yamaha ont, eux, tourné jusqu'à la fin de l'après-midi, sous un ciel plus nuageux et des conditions légèrement plus fraiches que lors des deux jours précédents. Valentino Rossi a finalement porté son choix sur l'un des quatre moteurs apportés à ces essais par l'usine et, même s'il n'a pu améliorer son chrono, l'Italien était très encouragé par la marge de progression de sa M1. « Jeremy (Burgess) et moi-même avons choisi le moteur qui nous parait avoir le plus de potentiel », expliquait-il. « Il nous faut encore plus de puissance mais nous pensons pouvoir la trouver avec ce moteur. »

Les pilotes Jeremy McWilliams (Aprilia) et Ruben Xaus (Ducati) étaient tous deux absents, blessés. McWilliams est rentré chez lui, la douleur de sa côte fracturée dans une chute à Sepang n'étant pas supportable. Xaus, lui, a passé la nuit en observation à l'Alfred Hospital de Melbourne. L'Espagnol souffre de grosses contusions au cou et au dos, suite à son spectaculaire accident de mercredi. Makoto Tamada était sur le circuit mais n'a pas roulé, expliquant que son équipe avait achevé tout le travail prévu pour ces essais.

Les temps non-officiels

Max Biaggi (Honda): 1'30.21
Colin Edwards (Honda): 1'30.45
Sete Gibernau (Honda) : 1'30.60
Nicky Hayden (Honda): 1'30.68
Valentino Rossi (Yamaha): 1'30.80
Alex Barros (Honda): 1'30.88
Loris Capirossi (Ducati): 1'30.97
Troy Bayliss (Ducati): 1'31.64
Carlos Checa: 1'31.96
Marco Melandri: 1'32.00
Shane Byrne (Aprilia): 1'32.28
Neil Hodgson: 1'32.44
Norick Abe: 1'33.76

Tags:
MotoGP, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›