Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La préparation se poursuit pour les équipes Seedorf et Derbi Racing

La préparation se poursuit pour les équipes Seedorf et Derbi Racing

La préparation se poursuit pour les équipes Seedorf et Derbi Racing

Les préparatifs pour le championnat du monde 125cc se poursuivent activement, cette semaine, sur un circuit de Catalunya investi par les équipes Seedorf et Derbi Racing. Pour les pilotes Seedorf Héctor Barbera et Alvaro Bautista, ces essais constituait une première opportunité de découvrir la nouvelle version de l'Aprilia qu'ils utiliseront au cours de la saison 2004.

«Je me suis progressivement adapté au nouveau matériel et, à la fin des deux jours, je me sentais bien », commentait Barbera, pilote le plus huppé de cette nouvelle saison après avoir terminé troisième du dernier championnat, derrière Dani Pedrosa et Alex De Angelis, montés en 250cc. « Nous avons réalisé qu'il y avait une légère fêlure dans l'un des amortisseurs. J'ai utilisé la moto d'Alvaro et mon chrono a été assez bon. Je pense que si nous continuons comme ça, nous serons prêts pour la première course de la saison, en Afrique du Sud. Avec quelques séances de plus, nous serons à 100%. » Le jeune Espagnol a signé un meilleur temps d'1'52.6 et s'est vu devancer par son équipier et compatriote Bautista, auteur d'un chrono d'1'52.3.

Le duo de pilotes de l'équipe Caja Madrid Derbi, Jorge Lorenzo et Angel Rodriguez, a eu des difficultés à soutenir le rythme imposé par les Aprilia. Tous deux ont tourné en 1'54.5, expliquant que les conditions froides avaient ralenti leur progression alors qu'ils testaient de nouvelles pièces. Lorenzo a essayé un nouveau bras oscillant et différents réglages de suspension, tandis que Rodriguez se concentrait sur un nouvel échappement et le châssis DRD-04 que Lorenzo avait déjà testé à Almeria il y a quelques semaines.

« Je ne suis pas vraiment satisfait de ces essais parce que je ne me suis jamais senti à l'aise », expliquait Lorenzo. « Le nouveau châssis parait bien marcher mais nous n'en serons sûrs que quand je pourrai le pousser à la limite. La température de piste n'était pas assez élevée et je ne me sentais pas assez en confiance pour prendre le moindre risque. J'espère que les choses iront mieux à Estoril et aux essais officiels. Nous saurons alors exactement où nous nous situons par rapport à nos adversaires».

Tags:
125cc, 2003

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›