Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Ducati retrouve l´Europe et progresse avec la D16 GP4

Ducati retrouve l´Europe et progresse avec la D16 GP4

Ducati retrouve l´Europe et progresse avec la D16 GP4

Après des essais intensifs en Malaisie et en Australie, Ducati retrouvait un terrain de jeu plus familier la semaine dernière à Valence. La nouvelle D16 GP4, étrennée à Sepang puis éprouvée à Phillip Island, a ainsi effectué ses premiers tours de roues en Europe sur le tracé espagnol à l'occasion de deux journées d'essais, avec les deux titulaires du team italien, Troy Bayliss et Loris Capirossi.

Lors de la première journée, Bayliss a couvert 70 tours en pneus "course", avec un meilleur temps de 1'33.56, et ce malgré une météo instable et des averses qui lui coutèrent plus d'une seconde par rapport au chrono qu'il avait signé pour les qualifications du Grand Prix de Valence. Le lendemain, l'australien a pu faire 79 tours, plus de 300 km, avec un meilleur tour en 1'33.5.

"Le premier jour, nous avons beaucoup travaillé, malgré le vent, j'ai fait beaucoup de tours" explique Bayliss. "Nous avons poursuivi le travail de développement des pneus avants et j'ai maintenant de bonnes sensations avec le 16,5 pouces et le 17 pouces. Nous avons continué ce travail le deuxième jour et je pense que nous avons atteint un niveau satisfaisant. Nous devons encore travailler sur la mise au point et ma Desmosedici sera alors parfaite pour le début de la saison".

Capirossi est resté à une demie seconde de son coéquipier le premier jour, étant chargé de travailler sur les réglages de suspension. Il a ensuite haussé le ton le lendemain avec un meilleur tour bouclé en 1'33.4. "Nous progressons bien et tout est clair. Pendant la première journée, j'ai surtout travaillé sur les suspensions et je suis content des réglages. Je ne pensais pas vraiment à faire un temps, je préfère me concentrer sur le développement de la machine et la préparer pour le Championnat".

"La deuxième journée fut intense et très positive. Je commence à bien connaître la Desmosedici GP4 et son comportement est bien meilleur désormais. Nous l'avons rendue plus stable en travaillant sur la suspension et sur le châssis, elle est plus agile et plus efficace au freinage. Nous avons aussi optimisé le passage de la puissance au sol, et nous allons encore travailler sur ce point prochainement".

Ecoutez les réactions du team Ducati Marlboro et nos interviews vidéos exclusives en cliquant sur le lien situé sur la droite de cette page ou en accédant à la Bzone.

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›