Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Ruben Xaus fait son nid dans la communauté MotoGP

Ruben Xaus fait son nid dans la communauté MotoGP

Ruben Xaus fait son nid dans la communauté MotoGP

Intimidé lors de ses premières prises de contact avec l'univers du Championnat MotoGP, en Malaisie puis en Australie, Ruben Xaus admettait être plus à l'aise dans son nouvel environnement à l'issue des Essais Officiels MotoGP de Catalunya. Malgré une pré-saison entamée tardivement et une lourde chute à Phillip Island, le sympathique pilote espagnol a réussi à signer le huitième meilleur temps lors des Essais Officiels. `Evidemment, c'est comme un rêve qui devient peu à peu réalité. J'ai vraiment envie de faire partie de ce Championnat, de faire partie du spectacle... A Sepang, j'étais un peu surpris, un peu perdu. Je suivais les autres en me disant `Voilà Biaggi !´ ou `Wow, c'est Rossi !´ : quand on ne les a vus qu'à la télé, se retrouver parmi eux fait un choc´.

`A Phillip Island, cela s'est mieux passé, car je pilotais mieux. J'avais un bon rythme et ils ne me `larguaient´ pas, j'ai pu apprendre certaines choses. Ici, à Catalunya, j'ai pu en dépasser quelques uns et je termine dans le bon paquet. Qu'est-ce que je peux dire ? Je suis excité, l'équipe travaille bien. Luis d'Antin fait un super boulot pour tout organiser et je dois remercier Ducati et Michelin pour leur soutien´.

Xaus, deuxième du Championnat du Monde Superbike l'an dernier, est associé à son ancien rival et coéquipier Neil Hodgson. Les deux hommes ont ainsi pu établir leurs `cibles´ communes pour cette année. `Je connais bien les autres pilotes qui viennent du Superbike, nous sommes désormais cinq en MotoGP et tout le monde se débrouille bien jusqu'ici. Deux pilotes que je connais bien pourront me servir de référence : Troy Bayliss et Colin Edwards. J'ai longtemps couru contre eux et j'ai hâte de les battre à nouveau´.

Ayant enregistré son meilleur temps en 1'45.072, une demi-seconde moins vite que Valentino Rossi, Xaus expliquait : `La chute de McWilliams et des autres, sur la trace d'huile, m'a couté un tour, car j'avais gardé de côté un train de pneus tendres pour un dernier run, mais je n'ai pu faire qu'un tour. Je voulais en faire deux, mais j'ai vu le drapeau à damier plus tôt que prévu. Avec 30 secondes en plus, j'aurais pu faire un autre tour´.

`En tout cas, je suis content. J'ai tourné en 1'45 avec un pneu tendre, un pneu que je n'avais jamais essayé sur ce circuit ou sur cette machine, c'est donc un bon point. Plus tard dans l'après-midi, j'ai réussi à faire le même temps avec des pneus `course´... Bref, que dire de plus ? Je ne pouvais pas demander mieux !´.

Tags:
MotoGP, 2004

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›